BFMTV

Violences policières: huit syndicats demandent une enquête parlementaire

Le 14 avril, un policier assène un violent coup de pied à une manifestante pacifique.

Le 14 avril, un policier assène un violent coup de pied à une manifestante pacifique. - Capture BFMTV

La CGT, la FSU, Solidaires, SAF, l'UNEF, la FIDL, l'UNL et la LDH demandent qu'une enquête parlementaire soit ouverte sur les nombreux cas de violences policières qui ont émaillé les manifestations anti-loi Travail depuis plusieurs semaines.

"De nombreux manifestant-tes sont victimes de graves dysfonctionnements : délogés, pourchassés, blessés, interpellés par les forces de police alors même qu’ils n’ont commis aucune infraction!" dénoncent les organisations signataires du communiqué.

Les organisations syndicales pointent également du doigt les consignes données au policier de ne pas intervenir immédiatement en présence de casseurs. Des consignes que les policiers eux-mêmes ont dénoncé, accusant le gouvernement de vouloir "discréditer" l'action sociale.

P.A.