BFMTV

Notre-Dame-des-Landes : 40.000 manifestants selon les organisateurs

-

- - -

La mobilisation contre le projet d'aéroport est encore plus forte que prévu.

Alors que les prévisions de mobilisation étaient de 10.000 personnes, le site de Notre-Dame-des-Landes a accueilli quelque 13.500 manifestants anti-aéroport, ce samedi en début d'après midi. Ce chiffre est donné par la préfecture de Loire-Atlantique.

"Il y a 4.500 personnes dans le cortège et 13.500 si on compte l'ensemble des personnes qui se trouvent dans le secteur", a indiqué une porte-parole de la préfecture, précisant que ce chiffre avait été calculé sur la base du nombre de véhicules arrivés sur place. Certains organisateurs estiment que la manifestation rassemble plusieurs dizaines de milliers de personnes.

En début d'après-midi, un cortège très dense, rassemblant des manifestants de tous âges, s'étendait sur au moins 5 km afin de dénoncer "l'Ayraultport", le projet cher au Premier ministre Jean-Marc Ayrault, ancien maire de Nantes. "Vinci dégage, résistance et sabotage", criaient les contestataires en référence au groupe de BTP qui a obtenu pour 55 ans la concession de l'aéroport.

"Peut-être 20.000 ou 30.000 personnes" selon Bové

Derrière une grande banderole: "Contre l'aéroport et son monde seule la lutte décolle", les manifestants ont gagné une zone boisée dans laquelle ils ont commencé à construire un chapiteau censé abriter à nouveau les opposants, expulsés le mois dernier par les forces de l'ordre.

"Il y a énormément de monde, peut-être 20.000 personnes, peut-être 30.000 (...) en tout cas, ça va être une date qui va marquer", a assuré l'altermondialiste José Bové, dans le cortège qui était précédé par "la brigade des clowns".

La préfecture avait prévenu vendredi qu'il n'y aurait pas d'intervention des forces de l'ordre, sauf en cas de dérapage. Néanmoins, "les constructions illégales ont vocation à disparaître", a déclaré le préfet Christian de Lavernée. Alors que la pluie commençait à tomber sur le bocage nantais, les manifestants se disaient décidés à maintenir la pression.


40.000 personnes selon les organisateurs

La manifestation de samedi contre le futur aéroport nantais a réuni environ 40.000 personnes, a annoncé l'Acipa, l'une des principales organisations de lutte contre le projet de Notre-Dame-des-Landes.

Julien Durand, l'un des porte-parole de l'Association citoyenne intercommunale des populations concernées par le projet d'aéroport (Acipa), a déclaré que 40.000 personnes s'étaient jointes à la manifestation visant à réoccuper le site évacué le mois dernier par les forces de l'ordre.