BFMTV

150 manifestants anti-corrida aux abords des arènes de Mimizan

BFMTV

Quelque 150 militants anti-corrida ont manifesté samedi aux abords des arènes de Mimizan (Landes) où se tenait une corrida, tandis que le président du réseau de défense Animavie a suspendu sa grève de la faim entamée pour protester contre la tenue de ce spectacle, selon des manifestants.

Les manifestants ont défilé dans les rues de la ville, tenus à distance des arènes par un nombre conséquent de gendarmes, et des insultes entre pro et anti-corrida ont fusé.

Dans le même temps, 160 militants de la cause animale ont investi peu avant 19 heures les arènes de Rion-des-Landes, où se tenait une novillada, une corrida opposant de jeunes taureaux à de jeunes toreros, ont indiqué les associations anti-corrida dans un communiqué.

Christophe Leprêtre, président d'Animavie et organisateur de ce rassemblement, a de son côté suspendu la grève de la faim qu'il avait entamé le 31 juillet pour protester contre l'introduction en 2011 de la corrida dans la commune landaise.