BFMTV

Lille: un hommage intime rendu à Fouad, la lycéenne transgenre qui s'est suicidée

Un rassemblement en huis clos s'est tenu, vendredi après-midi, au lycée Fénelon à Lille pour rendre hommage à Fouad, une lycéenne transgenre qui s'est suicidée le 16 décembre dernier.

Trois semaines après la mort de Fouad, une adolescente transgenre de 17 ans qui s'est suicidée le 16 décembre dernier, ses camarades du lycée Fénelon, à Lille, où elle était en terminale, lui ont rendu, vendredi après-midi, un hommage intime au sein de l'établissement.

Au cours du rassemblement, qui s'est tenu à huis clos, des textes, prônant l'union, la solidarité et la tolérance ont été lus par ses proches, ont rapporté plusieurs adolescents à Franceinfo. La chanson Stay de Rihanna, que Fouad aimait, a également été reprise par les élèves de l'option musique du lycée. Des fleurs et des bougies ont, enfin, été déposées dans la cours de l'établissement.

Des actions de sensibilisation

Selon La Voix du Nord, des actions de sensibilisation doivent être menées prochainement sous la forme d'interventions d'associations LGBT, d'une campagne d'affichage et de la diffusion du documentaire Petite fille de Sébastien Lifshitz, sur une enfant transgenre de 7 ans.

Fouad a mis fin à ses jours quelques jours après avoir eu un échange houleux avec la CPE de son lycée, au sujet de la jupe que l'adolescente portait. Si l'Académie de Lille et la Fédération des conseils de parents d'élève (FCPE) du Nord ont défendu le lycée, la responsabilité de l'établissement a été pointée du doigt sur les réseaux sociaux, sous la forme du hashtag #JusticePourFouad.

Une enquête a été ouverte par le rectorat pour tenter de déterminer les raisons qui ont poussé la lycéenne à mettre fin à ses jours.

Clément Boutin Journaliste BFMTV