BFMTV

Les chiens de berger contrôlés par un algorithme inconscient

Le chien de berger possède la capacité impressionnante de gérer une masse indisciplinée et de la rassembler, la diriger dans une direction précise.

Le chien de berger possède la capacité impressionnante de gérer une masse indisciplinée et de la rassembler, la diriger dans une direction précise. - AFP PHOTO / ED JONES

Le mystère des chiens de berger serait résolu : contrôlées par un simple mécanisme mathématique, leurs prises de décision pourraient inspirer les chercheurs en robotique.

Dans une étude publiée mercredi dans The Journal of the Royal Society Interface (en anglais), deux chercheurs affirment avoir trouvé le mécanisme mathématique qui déterminerait les actions des chiens de berger pour rassembler le bétail. Grâce à un système de navigation satellite fixé par harnais sur le chien et le troupeau, et à une analyse des mouvements de va-et-vient du chien autour du troupeau, les scientifiques sont parvenus à établir une théorie satisfaisante sur la faculté extraordinaire qu'ont ces animaux.

Un mécanisme simple pour une tâche compliquée

Si le mouvement des chiens de berger semble si machinal et naturel, c'est sûrement parce que celui-ci suit un algorithme constitué de "deux règles simples" assurent Andrew King, biologiste à l'université galloise de Swansea et Daniel Strömbom, mathématicien à l'université d'Uppsala, en Suède. Il s'agirait d'abord de rassembler les moutons lorsqu'ils se dispersent puis les pousser vers l'avant une fois rassemblés: un modèle très simple qui permet pourtant d'accomplir une tâche vraisemblablement complexe. 

Andrew King, qui a observé les comportements des animaux dans une prairie d'Australie après avoir mis en place le dispositif GPS, explique: "Nous avons dû imaginer ce que le chien voyait pour développer notre modèle. Grosso modo, il aperçoit des choses blanches et touffues devant lui. S'il voit des espaces entre les moutons, ou si ces espaces grossissent, le chien doit les rassembler". Daniel Strömbom, a alors analysé ces données et établit l'algorithme régissant les actions et décisions du chien. "Si vous observez des chiens de berger en action, le chien va et vient derrière le troupeau exactement de la même façon que ce que donne notre modèle", assure Andrew King dans un communiqué.

Un découverte pouvant s'appliquer à la robotique

Cette faculté efficace de rassembler un groupe d'animaux indisciplinés pour les faire se diriger dans un sens précis pourrait intéresser les chercheurs en robotique. Ainsi, l'algorithme mis en lumière pourrait permettre de tenir les animaux à l'écart de zones dangereuses, mais pourrait également rendre plus facile la gestion des mouvements de foule ou le nettoyage de l'environnement (en particulier des océans), selon Andrew King. Les chiens seront-ils, à long terme, remplacé par les robots?

E.D. avec AFP