BFMTV

Le marathon des horlogers de Paris pour le passage à l'heure d'hiver

Tout le week-end, les six horlogers de la ville de Paris vont faire le tour des horloges de la capitale à l’occasion du changement d’heure.

Un jour avant le changement d’heure, la grande horloge de l’hôtel de ville a pris un peu d’avance. Ce vendredi matin, Antoine Walter, l’un des six horlogers de la ville de Paris était au chevet de ce monument historique pour la faire passer à l’heure d’hiver.

Plus d’un siècle après sa mise en service en 1889, ce bijou d’orfèvrerie doit encore être manipulé à la main. Chouchoutée, l’horloge et son mécanisme d’1,5 tonnes est encore en parfait état. 

"Pour une horloge de cet âge-là, on a tous les aspects technologiques de l’époque qui permettent d’avoir une heure très précise puisqu’on a moins d’une minute de décalage par mois, ce qui est remarquable pour cette époque-là", explique Antoine Walter.

Après avoir arrêté le balancier et reculé l'heure, l'horloger se rend derrière le cadran de l'horloge qui donne directement sur la place de l'Hôtel de Ville. Du haut du bâtiment, il s'assure en décrochant une partie du cadran que les aiguilles se sont bien positionnées à l'heure. 

Un week-end pour tout mettre à l'heure

Jusqu’à dimanche, les six horlogers vont ainsi sillonner toute la capitale pour mettre à l’heure les centaines d'horloges et pendules des bâtiments municipaux.

"On a à peu près une cinquantaine d’établissements. Ca peut être une école, un parc, un jardin, une piscine et les mairies d’arrondissements. On a à charge de faire ça sur les 50 établissements pour donner la nouvelle heure aux Parisiens", poursuit l’horloger.

Le reste de l’année, l’atelier d’horlogerie de la mairie de Paris contribue au bon entretien des pendules et horloges de la ville.

"Le lundi, on vient dans chaque établissement pour remonter les horloges. Si le poids ou le ressort se décharge, n’a plus d’énergie, c’est comme une voiture qui n’a plus d’essence et donc nous on est là pour remonter l’horloge et lui donner de l’énergie", ajoute encore Antoine Walter.

Lundi, toutes les pendules et horloges seront prêtes à donner l'heure juste aux Parisiens. Les horlogers devront recommencer le même marathon au printemps prochain, pour le passage à l'heure d'été. 

C. B avec Thomas Pernette, Johanna Guerra