BFMTV

L'ESSENTIEL - Les secours s'organisent après le passage de l'ouragan Irma

L'île de Saint-Martin, dévastée après le passage d'Irma, le 7 septembre 2017.

L'île de Saint-Martin, dévastée après le passage d'Irma, le 7 septembre 2017. - Lionel Chamoiseau - AFP

L’ouragan Irma, qui a dévasté mercredi les îles de Saint-Martin et Saint-Barthélemy avec des rafales dépassant les 300km/h, se dirige désormais vers la Floride.

L'ouragan Irma, qui dévaste actuellement les Caraïbes, est d'une intensité sans précédent sur l'Atlantique et a provoqué de très lourds dégâts dans plusieurs îles des Antilles, avec un bilan humain encore incertain. Avec ses rafales de vent à 295 km/h pendant 33 heures, il a causé de nombreux dégâts, notamment dans les îles françaises de Saint-Martin et Saint Barthélemy.

18 morts

Selon les déclarations des gouvernements concernés, le bilan provisoire est de 18 morts (9 dans les îles françaises de Saint-Martin et Saint-Barthélemy, 4 dans les îles Vierges américaines, 2 à Porto Rico, deux dans la partie néerlandaise de Saint-Martin et une à Barbuda). Quelque 1,2 million de personnes ont déjà été affectées, un nombre qui pourrait grimper à 26 millions, selon la Croix-Rouge.

Les pertes et dommages pourraient totaliser 120 milliards de dollars aux États-Unis et dans les Antilles et Caraïbes, selon l'agence de modélisation Enki Research. Ce cyclone, resté trois jours en catégorie 5, au plus haut de l'échelle, reste extrêmement dangereux, accompagné de vents soutenus de 250 km/h, a indiqué à 09H00 GMT le Centre national des ouragans (NHC) américain.

  • Vigilance orange cyclonique à l'approche de José

Irma se dirige désormais vers l'ouest se trouvait au sud de l'archipel des Bahamas, vers l'île de Great Inagua, à moins de 150 km au nord-est de Cuba. Cuba était en alerte maximale alors que 10.000 touristes ont reçu l'ordre de quitter leurs hôtels ou résidences.

Irma devrait ensuite remonter vers la côte sud-est des Etats-Unis, frappant d'abord la Floride puis la Géorgie et la Caroline du Sud. Selon le NHC, il se trouvera dimanche près des Keys, chapelet d'îles dans l'extrême sud de la Floride. Des ordres d'évacuations obligatoires ont été émis pour les zones côtières de Floride et en Géorgie, concernant près d'un million de personnes, la plus importante évacuation depuis 2005. Le gouverneur de Floride Rick Scott a ordonné la fermeture de vendredi à lundi de tous les établissements scolaires afin de pouvoir servir d'abris.

Les secours s'organisent

Un pont aérien a été mis en place depuis la Guadeloupe pour expédier du matériel de secours, des renforts, et de l'eau potable. 170 personnes sont arrivées en renfort mercredi avec la ministre des Outre-mer Annick Girardin.

Celle-ci a précisé ce vendredi sur BFMTV que 600 secouristes se trouvaient actuellement à Saint-Martin, et qu'il y en aurait "900 demain". 

Sérieusement endommagé, l'aéroport du côté néerlandais de Saint-Martin a pu réouvrir pour "usage militaire", a annoncé le Premier ministre néerlandais ce vendredi. 

L'électricité a été "rétablie dans la mairie et à l'hôpital", a de plus annoncé ce vendredi midi Gérard Collomb. 

Le coût des dégâts aux Antilles françaises devraient être "bien supérieur" à 200 millions d'euros (240 millions de dollars), selon le patron du réassureur public français Caisse centrale de réassurance (CCR).

  • Les Pays-Bas ont annoncé l'envoi de deux avions militaires à Saint-Martin et deux bâtiments militaires néerlandais sont sur zone. La Grande-Bretagne a débloqué près de 35 millions d'euros et annoncé l'envoi de deux avions militaires, outre deux navires de guerre. Les Caraïbes pourraient ensuite subir deux autres ouragans de plus faible intensité: José, relevé en catégorie 3 avec des vents de 195 km/h, puis Katia.

Des scènes de pillage

"Malheureusement il y a en ce moment des scènes de pillage dans les magasins de la ville, pas toujours pour des raisons de besoins d'eau ou de besoins alimentaires", a déploré sur BFMTV Annick Girardin. 

"On voit bien comment certains peuvent profiter de la détresse des autres, c'est pour ça aussi qu'il est important que les gendarmes qui sont sur site remettent aussi de l'ordre public", a-t-elle ajouté. 400 gendarmes vont être envoyés en renfort sur place.

Alain, habitant de l'île, a témoigné lui aussi à ce sujet à l'antenne de BFMTV. 

"Le pillage, il faut faire extrêmement attention, il faut essayer de protéger le peu qui vous reste. Déjà seulement les zones commerciales où il y avait des épiceries, des supermarchés etc sont complètement prises d'assaut. Il y a des gens avec des casques et des bandanas, qui sont cagoulés, qui pillent et qui pillent".

Le soutien d'Emmanuel Macron

En visite à Athènes, le président a rappelé sa solidarité avec les victimes de l'ouragan Irma.

"Nous apporterons toute la solidarité à nos concitoyens. Nous déplorons déjà aujourd'hui plusieurs victimes et des dommages matériels immenses", a assuré Emmanuel Macron, sans donner plus de précisions concernant le bilan.

"Les prochains jours feront l'objet d'une mobilisation indispensable, celle des services publics et celle sur le terrain de nos forces de sécurité", a-t-il ajouté.

Liv Audigane et Maëva Poulet