BFMTV

Isère: une commune veut accueillir des chrétiens car "ils ne procèdent pas à la décapitation de leur patron"

BFMTV

La commune de Charvieu-Chavagneux (Isère) s'est dite prête mardi soir à accueillir des réfugiés, mais "à la condition expresse que ce soit une famille chrétienne", car les chrétiens "ne procèdent pas à la décapitation de leur patron", selon une délibération transmise.

D'après ce texte, approuvé à l'unanimité par le conseil municipal, la mairie divers droite affirme vouloir "pallier la politique étrangère irresponsable de l'Etat en accueillant une famille de réfugiés, à la condition expresse que ce soit une famille chrétienne".

Alors que la France s'est déclarée prête à accueillir 24.000 réfugiés dans les deux années à venir, deux autres maires de droite ont déjà déclaré qu'ils ne souhaitaient accueillir que des réfugiés chrétiens. Le Premier ministre Manuel Valls leur a répliqué sèchement mardi soir: "On ne trie pas en fonction de la religion. Le droit d'asile, c'est un droit universel".

la rédaction avec AFP