BFMTV

Leboncoin s'excuse après la mise en vente d'un pommeau de douche censé venir d'Auschwitz

Le site d'annonces le plus utilisé de France avait déjà présenté ses excuses en janvier.

Le site d'annonces le plus utilisé de France avait déjà présenté ses excuses en janvier. - LIONEL BONAVENTURE / AFP

Leboncoin.fr a présenté jeudi ses excuses après la publication d'une annonce pour un pommeau de douche présenté comme venant du camp de concentration d'Auschwitz. L'annonce a été retirée.

Après la publication d'une annonce pour un pommeau de douche présenté comme venant du camp de concentration d'Auschwitz, le site de petites annonces en ligne Leboncoin.fr a présenté ses excuses jeudi, sur Twitter. L'annonce a été retirée depuis.

"Indigné par son contenu", le site se réserve "le droit d'engager des poursuites contre son auteur". Selon eux, "cette diffusion fait suite à une erreur de [leur] algorithme de contrôle automatique, qui filtre 800.000 nouvelles annonces chaque jour". 

Le site avait déjà présenté ses excuses au début de l'année

Le site d'annonces le plus utilisé de France avait déjà présenté ses excuses en janvier, après que des objets nazis avaient été proposés à la vente sur sa plateforme. Un internaute avait posté une série d'annonces proposant à la vente des objets nazis comme des étoiles jaunes, des casquettes allemandes SS et des brassards nazis. Le Bureau national de vigilance contre l'antisémitisme (BNVCA) avait déclaré avoir porter plainte.

1.500 euros d'amende

L'article R.6451 du Code pénal punit par contre le "port ou l'exhibition d'uniformes, insignes ou emblèmes rappelant ceux d'organisations ou de personnes responsables de crimes contre l'humanité", sauf "pour les besoins d'un film, d'un spectacle ou d'une exposition comportant une évocation historique".

En cas d'infraction, le propriétaire s'expose à 1.500 euros d'amende.

En France il est encore possible de se procurer de tels objets. Notamment sur Ebay, où une large collection est encore disponible à la vente.

N.Ga., avec AFP