BFMTV

CAFE INSOLITE - Ils oublient de construire les ascenseurs dans une tour géante

Tous les matins, retrouvez le Café insolite sur BFMTV.com.

Tous les matins, retrouvez le Café insolite sur BFMTV.com. - -

C'est l'été et BFMTV.com a décidé de laisser les confidentiels politiques pour des histoires et des vidéos insolites. Au programme: un chirurgien voleur de drogue, une tour sans ascenseur, des poubelles espions et un tweet malheureux.

> Il vole de la drogue dans le ventre d'un patient

Un chirurgien soupçonné d'avoir volé une partie de l'héroïne ingérée par un patient qu'il a opéré en Sibérie orientale a été interpellé cette semaine. Les policiers ont constaté que le chirurgien s'était approprié un sachet de 5 grammes d'héroïne prélevé dans l'estomac du patient!

Au moment de l'interpellation, le médecin avait peut-être déjà testé le produit car il était sous l'emprise de la drogue. Il devra répondre à deux chefs d'accusation: vol de produits stupéfiants, et acquisition et détention illégale de drogue. Il risque jusqu'à 15 ans de détention.

> Une tour de 47 étages... sans ascenseurs

Les deux tours jumelles Intempo sont encore en construction à Benidorm, en Espagne. Une fois terminé, ce building de 47 étages sera la tour la plus haute d'Europe. Un chef d'oeuvre. Sauf que les architectes ont oublié de prévoir les emplacements des ascenseurs au delà du 20e étage - la hauteur initiale du projet, rapporte le quotidien espagnol El Pais.

> Des poubelles espionnent les londonniens

Elles sont censées être "intelligentes" mais ont provoqué la colère des citoyens. Les nouvelles poubelles de Londres peuvent recueillir des données de passants à partir de leurs smartphones.

Conçues pour résister à l'explosion d'une bombe, ces poublelles high-tech sont équipées d'un système wifi et d'écrans digitaux affichant des publicités ainsi que des informations financières et locales en temps réel, comme les perturbations dans le métro. En l'espace d'une semaine en juin, elles ont enregistré plus d'un demi-million de téléphones.

Selon le fabricant, elles enregistrent par exemple "le temps passé dans un endroit" et "les centres d'intérêt" des utilisateurs de smartphones. Les autorités ont exigé lundi que cette technologie soit désactivée.

> Quand un service de Matignon renvoie vers un site sexy

Le tweet en question a bien sûr été "capturé" par les internautes avant d'être supprimé.
Le tweet en question a bien sûr été "capturé" par les internautes avant d'être supprimé. © -

Le tweet a été effacé. Mais il aura fait parler les internautes ce dimanche.

La Direction de l’information légale et administrative (DILA), un service dépendant de Matignon, voulait pourtant poster un lien vers "l'arrêté du 7/8/13 portant application des art. L562-2 du code monétaire et finacier", ajoutant en mots-clé : #AlQaïda, et #terrorisme.

Mais en cliquant, les internautes étaient renvoyés vers une page de vente de robes sexy. Un "bug d'URL", s'est défendu le service public!

Fail corrigé. Désolé à tous les followers pour le fail de dimanche...
— DILA (@dila_tweet) August 12, 2013
Aurélie Delmas