BFMTV

Hymne des Bleus: des députés LR veulent que le rappeur Kaotik 747 compose la musique

Le rappeur Kaotik 747, sur BFMTV jeudi 27 mai 2021

Le rappeur Kaotik 747, sur BFMTV jeudi 27 mai 2021 - BFMTV

Les parlementaires font notamment valoir le fait que le rappeur niçois était présent au rassemblement en soutien aux forces de l'ordre, à Paris.

Une semaine après l'annonce des 26 joueurs de l'Équipe de France de football pour l'Euro, l'hymne composé par le rappeur Youssoupha est toujours décrié à droite et à l'extrême droite de l'échiquier politique. La semaine passée, le numéro 2 du Rassemblement national Jordan Bardella estimait que le choix de cette musique était la marque que l'on avait "cédé (...) à une partie 'racaille' de la France".

Jordan Bardella avait notamment dénoncé le choix d'un artiste ayant eu des propos "extrêmement virulents" contre Marine Le Pen. Attaqué en justice en 2009 par Éric Zemmour pour injures et diffamation, Youssoupha qui l'avait traité de "con" dans une chanson, a gagné devant la Cour d'appel de Paris.

Kaotik 747 présent au rassemblement des policiers

Une poignée de députés Les Républicains (LR) a demandé, dans une lettre datée de mardi et adressée à Noël Le Graët, le président de la Fédération française de football (FFF), de confier la composition d'un hymne au rappeur Kaotik 747.

"À la suite de son intervention au cours du rassemblement citoyen en soutien aux forces de l'ordre, lors duquel il leur a rendu hommage, le rappeur niçois a connu un vaste succès. Des dizaines de milliers de Français ont réclamé qu'il compose et produise l'hymne des Bleus", écrivent les parlementaires dans ce courrier.

Une députée LR pointe "le parcours" de Youssoupha

Sur notre antenne ce jeudi, la députée LR des Hauts-de-Seine Constance Le Grip, qui fait partie des signataires de la missive adressée au patron de la FFF, défend sa position.

"Je ne veux pas avoir l'air de mettre des bornes à la liberté artistique dans ce pays (...) mais clairement je trouvais que, aussi bien la chanson que le clip étaient pas extraordinairement joyeux, extraordinairement entraînants, le graphisme du clip est intéressant, mais musicalement parlant il y avait beaucoup à dire sur cette chanson qui était quand même assez pauvre et assez peu de nature à entraîner", a-t-elle jugé, avant de rajouter que "le parcours, certaines des phrases écrites par Youssoupha, laissent songeurs".

Interrogé peu après sur l'antenne de BFMTV, le rappeur Kaotik 747 s'est dit "prêt à faire bouger la France", évoquant une "petite chanson" intitulée "Allons enfants de la patrie", avant d'en interpréter une partie en direct.

Soutien du gouvernement à Youssoupha

Comme la ministre déléguée aux Sports Roxana Maracineanu, la ministre de la Culture Roselyne Bachelot a apporté mardi sur Europe 1 son soutien au chanteur. "C'est un hymne aux Bleus et l'hymne de Youssoupha ne me gêne absolument pas", a-t-elle dit.

"Je crois que nous n'aurions pas dû le faire et laisser la liste être divulguée comme d'habitude, sans communication", a réagi mercredi Noël Le Graët au sujet de la chanson qui accompagnait le clip de présentation de la liste du sélectionneur Didier Deschamps.

Le patron de la FFF, ancien maire socialiste de Guingamp, a assuré lui que ce morceau de Youssoupha "n'est pas l'hymne des Bleus". Il "ne figure pas sur le site de la Fédération et on n'a pas l'intention de demander aux gens de reprendre ces paroles", a-t-il ajouté.

Clarisse Martin avec AFP