BFMTV

Rythmes scolaires: professeurs et parents continuent à protester

Porte d'une école primaire parisienne sur laquelle est placardé un avis de grève, ce jeudi.

Porte d'une école primaire parisienne sur laquelle est placardé un avis de grève, ce jeudi. - -

La mobilisation la plus forte contre les rythmes scolaires s'est faite à Paris avec 41% des professeurs qui ont fait grève, ce jeudi. Selon eux, la réforme est inadaptée. Un sondage CSA pour BFMTV montre que 54 % des Français pensent que le gouvernement devrait abandonner la réforme.

La mobilisation contre les rythmes scolaires a été suivie ce jeudi par 41% des professeurs de la capitale. La réforme, selon eux est inadaptée et la copie du gouvernement doit être corrigée. A Marseille, ils étaient entre 1.100 et 2.000 personnes pour protester contre une réforme "qui s'est faite sans eux"'.

54% des Français contre la réforme

Si la fronde vient des enseignants, elle concerne aussi les élus. Dans le Val-de-Marne, vingt-trois maires de droite et du centre ont demandé mercredi à Jean-Marc Ayrault la suspension de la mise en oeuvre de la réforme en 2014, en mettant en cause son financement.

Cette requête fait suite à l'annonce mardi de 55 maires de droite ou sans étiquette, regroupés en Collectif contre la réforme, de "ne pas appliquer la réforme en l'état". Le lendemain, ce sont une quarantaine de maires de la métropole niçoise qui ont fait part de leur intention de boycotter l'application de la réforme.

Et l'opinion semble les suivre, puisqu'une vingtaine de parents s'étaient rassemblés à Lille pour protester contre une réforme qui fait passer "plus de temps aux enfants, à l'école, qu'avec leurs parents".

Selon un sondage exclusif CSA pour BFMTV publié jeudi, une majorité (54%) de Français souhaitent désormais que le gouvernement abandonne la réforme voulue par le ministre de l'Education, Vincent Peillon.

P.G. avec M. T.