BFMTV

Grenoble: un animateur suspecté d'attouchements sur des fillettes en garde à vue

Un animateur d'écoles primaires à Grenoble a été placé en garde à vue ce lundi. Il est accusé d'attouchements sexuels sur des fillettes. (Photo d'illustration)

Un animateur d'écoles primaires à Grenoble a été placé en garde à vue ce lundi. Il est accusé d'attouchements sexuels sur des fillettes. (Photo d'illustration) - AFP

Un animateur d'écoles primaires à Grenoble a été interpellé et placé en garde à vue ce lundi. Il est soupçonné d'attouchements sexuels sur des fillettes.

Un animateur de la ville de Grenoble, soupçonné de s'être livré à des attouchements sexuels sur des fillettes dont il avait la charge, a été interpellé ce lundi matin et placé en garde à vue, a-t-on appris auprès du parquet de Grenoble.

"Son audition est toujours en cours. Il n'a pas reconnu spontanément les faits qui lui sont reprochés", a indiqué le procureur de la République de Grenoble. Licencié à la mi-novembre par sa hiérarchie, l'homme intervenait dans deux écoles primaires de la ville dans le cadre d'activités périscolaires.

Une enquête a été ouverte après deux témoignages de fillettes

"Alertée et après une enquête administrative interne, la ville a décidé de le licencier le 15 novembre pour comportement déplacé", a déclaré à l'AFP la mairie de Grenoble, qui emploie 500 personnes pour le périscolaire.

La police a ouvert une enquête après que "deux témoignages convergents de deux fillettes à leurs parents le 14 novembre, qui se sont ensuite retournés vers la direction de l'école", eurent été recensés, a ajouté la ville de Grenoble.

L'animateur est accusé d'attouchements sur les enfants, "sur leurs vêtements", a-t-on précisé de même source. Une réunion entre les parents d'élèves et une psychologue "pour savoir comment parler avec les enfants" a eu lieu jeudi dans l'école où l'homme était employé à titre principal.

A.Mi avec AFP