BFMTV

Fin du ramadan mercredi soir pour les musulmans de France

La Grande Mosquée de Paris a annoncé que le mois de jeûne du ramadan s'achevait mercredi soir pour les musulmans de France.

La Grande Mosquée de Paris a annoncé que le mois de jeûne du ramadan s'achevait mercredi soir pour les musulmans de France. - -

Le mois de jeûne du ramadan s'est achevé mercredi soir pour les musulmans de France et la fête de l'Aïd al-Fitr a lieu ce jeudi. Le mois de jeune avait été marqué une polémique sur la date de son début.

C'est terminé. Le mois de jeûne du ramadan s'est achevé mercredi soir pour les musulmans de France et la fête de l'Aïd al-Fitr a lieu ce jeudi, a annoncé la Grande Mosquée de Paris. Le début du jeûne musulman, qui constitue l'un des cinq piliers de l'islam, avait été marqué par une polémique sur la date de son début.
Le Conseil français du culte musulman (CFCM), qui avait adopté pour la première fois cette année une nouvelle méthode afin de déterminer la date à l'avance, avait fixé le début du jeûne au mardi 9 juillet et la fête de l'Aïd al-Fitr, qui marque la fin du ramadan, au 8 août. Mais ce calcul était critiqué par une partie de la communauté musulmane restée fidèle à la méthode traditionnelle qui consiste à observer la lune à l'oeil nu pour apercevoir le premier croissant de lune, qui marque le début de chaque mois. Le CFCM a fini par se rallier au calendrier établi par la Grande Mosquée de Paris, qui avait fixé le début du jeûne au mercredi. Il avait expliqué avoir choisi un nouveau mode de calcul "pour essayer d'amener les musulmans à une vision plus scientifique de la situation". La communauté musulmane compte environ cinq millions de personnes en France.

Fermeture des commentaires|||

A la suite de nombreux dérapages et appels à la haine, nous avons fermé les commentaires liés à cet article. Pour plus de précisions sur les règles encadrant les réactions publiées sur RMC.fr, conformément à la loi, nous vous invitons à lire l'article 8 des conditions d'utilisation de nos sites.
Merci de votre compréhension. La Rédaction

La rédaction avec Reuters