BFMTV

Eure: la maternité de Bernay a fermé officiellement lundi

Un bébé à la maternité (Photo d'illustration).

Un bébé à la maternité (Photo d'illustration). - FRED DUFOUR / AFP

Le juge des référés du tribunal administratif de Rouen a rejeté lundi un recours contre cette décision de l'Etat vivement contestée depuis un an.

Malgré les appels à la mobilisation encore affichés dans les couloirs lundi matin et le bruit des bébés nés ces derniers jours, la maternité de Bernay, dans l'Eure, a officiellement fermé ce lundi. Le juge des référés du tribunal administratif de Rouen a, par ailleurs, rejeté un recours examiné vendredi contre cette fermeture.

Outre cette requête en référé, une autre procédure a été engagée sur le fond devant la juridiction rouennaise. Deux procédures en dénigrement visant Christine Gardel, directrice de l'ARS de Normandie, et la ministre de la Santé, sont également pendantes devant le TGI d'Evreux.

Une maternité à 30 minutes

Vendredi matin, l'Agence régionale de santé (ARS) avait plaidé ne pas avoir statué sur ce sujet, avant de confirmer dans l'après-midi dans un communiqué de presse que la décision avait été signée le jour-même et de confirmer ainsi la fin des accouchements à Bernay le 11 mars.

La ministre de la santé Agnès Buzyn avait confirmé le 18 février à Bernay la fermeture de la maternité dans cette ville de 10.400 habitants. Les femmes doivent désormais accoucher à Lisieux, à environ 30 minutes, ou à Évreux, à 50 minutes, selon la ministre.

Une vingtaine d'élus locaux opposés à la fermeture, dont le sénateur centriste Hervé Maurey et le président de la région, le centriste Hervé Morin, avaient alors fait le déplacement.

Benjamin Rieth avec AFP