BFMTV
Société
en direct

EN DIRECT - Anti-pass sanitaire: près de 160.000 manifestants ce samedi, selon l'Intérieur, dont 14.500 à Paris

EN DIRECT - Anti-pass sanitaire: près de 160.000 manifestants ce samedi, selon l'Intérieur, dont 14.500 à Paris

Manifestation contre le pass sanitaire à Paris, le samedi 28 août

Après deux semaines où la contestation a semblé marquer le pas, quatre rassemblements sont organisés dans la capitale, et plus de 200 dans toute la France.

C'est la fin de ce live

Merci à toutes et à tous de l'avoir consulté. >> Retrouvez notre article complet, avec les chiffres et tout ce qu'il faut retenir sur ce 7e samedi de mobilisation des anti-pass sanitaire.

Quelques interpellations

16 personnes ont été interpellées ce samedi lors des 222 manifestations recensées ce samedi à travers la France, dont 2 à Paris.

Trois membres des forces de l'ordre ont été blessés légèrement, nous fait savoir le ministère de l'Intérieur.

Près de 160.000 participants dénombrés selon le ministère de l'Intérieur

159.484 participants ont été dénombrés, ce samedi, à travers toute la France selon les chiffres communiqués par le ministère de l'Intérieur à BFMTV. La mobilisation marque le pas et connaît une nouvelle baisse pour le troisième samedi d'affilée.

A Paris, les quatre rassemblements du jour ont mobilisé 14.500 participants toujours selon cette même source.

Quelle mobilisation ce samedi?

La très grande majorité des manifestations sont terminées, ce samedi soir. Les chiffres de la mobilisation au niveau national devraient bientôt être révélés. Pour rappel, voici un rappel des six week-ends précédents:

Le nombre de manifestants anti-pass sanitaire mobilisés chaque week-end depuis le début de la contestation
Le nombre de manifestants anti-pass sanitaire mobilisés chaque week-end depuis le début de la contestation © BFMTV

Une manifestation sauvage à Paris

Si les quatre rassemblements organisés dans la capitale se sont bien déroulés ce samedi, quelques manifestants se sont écartés d'un des parcours validés en préfecture et on ainsi lancé une manifestation sauvage. Les forces de l'ordre ont fait usage de gaz lacrymogènes dans le 10e arrondissement, comme le montrent les images du journaliste Charles Baudry.

5000 manifestants à Mulhouse

5000 manifestants ont exprimé leur opposition au pass sanitaire à Mulhouse, ce samedi, selon les chiffres officiels communiqués à BFMTV. Le cortège s'est déplacé dans le calme, aucun incident n'étant à déplorer.

2000 manifestants à Aix-En-Provence

2000 manifestants ont été dénombrés à Aix-En-Provence, selon un décompte de la préfecture communiqué à BFM Marseille Provence.

Des jets de gaz lacrymogènes à Toulouse

Quelques tensions ont eu lieu, à Toulouse, où les forces de l'ordre ont fait usage de gaz lacrymogènes pour disperser certains manifestants, selon nos confrères de France Bleue Occitanie.

3000 manifestants mobilisés à Marseille, contre 4000 la semaine dernière

3000 manifestants sont mobilisés à Marseille, selon les chiffres communiqués par la préfecture de police des Bouches-du-Rhône. 

Toujours selon ce décompte officiel, ils étaient 4000 la semaine dernière.

Un important cortège s'est mis en route à Marseille

A Marseille également, les oppostants au pass-sanitaire ne désarment pas. Un important cortège manifeste actuellement, comme le montrent les images tournées par notre confrère de Brut:

Départ du cortège des gilets jaunes à Paris

Au sein du cortège bariolé, plusieurs gilets jaunes, mais aussi des drapeaux tricolores, des pancartes et des slogans d'opposition au pass sanitaire.

Plusieurs milliers de manifestants à Montpellier

Ils sont rassemblés place de la Comédie, dans le centre-ville, observe notre journaliste.

Des intervenants se succèdent au micro : professionnels, soignants, qui racontent le quotidien de la pandémie.

Sur les pancartes : des messages contre le pass sanitaire ou qui visent directement Emmanuel Macron.

La manifestation contre le pass sanitaire a rassemblé 9500 personnes la semaine dernière à Montpellier. Elle avait été perturbée par des affrontements entre des militants d'extrême droite de la Ligue du Midi et des antifascistes.

Beaucoup de drapeaux tricolores dans le cortège de Florian Philippot

"Si tu ne veux pas de Macron, tape dans tes mains" a lancé un orateur à la foule.

Les manifestants, menés par le président des Patriotes, doivent partir de la place Joffre, jusqu'à la place de Fontenoy, à Paris.

Des manifestants se rassemblent à Paris

Ils commencent à se rassembler à la gare RER Port-Royal, d'où ils doivent s'élancer à 14h30 en direction de la Place du Colonel-Fabien.

>>> Retrouvez la totalité des rassemblements prévus à Paris

Entre 500 à 700 manifestants à Toulon

Ils sont rassemblés place de la Liberté, selon notre journaliste présent sur les lieux. "La place se remplie, se densifie au fur et à mesure", précise-t-il.

La foule, statique, est composée de profils hétérogènes : personnes âgées, enfants et quelques gilets jaunes.

Les manifestants étaient 6000 au plus fort de la manifestation samedi dernier.

Les manifestants forment une chaîne humaine à Morlaix

Plusieurs dizaines de personnes joignent leurs mains pour former une chaîne humaine à Morlaix (Finistère), lors de la manifestation contre le pass sanitaire.

"Liberté! Résistance!", crient-ils.

Une route bloquée à Nice

Des opposants au pass sanitaire à Nice se sont assis au milieu d'une intersection place Garibaldi, bloquant le passage des véhicules.

"La police avec nous!", ont crié les manifestants aux forces de l'ordre

Les manifestants se regroupent à Nice

"Aucune, aucune, aucune hésitation! C'est la, c'est la, c'est la révolution!", crient les premiers manifestants qui arrivent place Garibaldi, à Nice.

Un rassemblement à Pertuis

Plusieurs dizaines de personnes sont rassemblées contre le pass sanitaire à Pertuis (Vaucluse).

"Liberté! Liberté! Liberté!", crient-ils dans les rues de cette ville de 20.000 habitants.

Des revendications multiples parmi les manifestants

Réfractaires aux mesures sanitaires, opposants d'Emmanuel Macron, doutes envers les vaccins contre le Covid-19: les griefs des personnes qui défilent ensemble ce samedi ne sont pas forcément les mêmes.

"Il y a toutes les nuances dans les personnes qui descendent dans la rue", remarque Emmanuelle Anizon, grand reporter à l'Obs, spécialiste des mouvements contestataires, à l'antenne de BFMTV.

"Il y a beaucoup de gens qui n'ont pas du tout envie de se retrouver derrière la banderole de Florian Philippot, il y a des gens qui estiment que le pass sanitaire est contraire aux libertés, il y a des gens qui s'inquiètent de manière réelle sur les conséquences de ce vaccin, de ses effets secondaires", détaille-t-elle.

Défilé en musique à Pau

C'est au son des tambours et des sifflets que les Palois défilent contre le pass sanitaire.

"Liberté! Liberté! Liberté!", chantent-ils en rythme.

Cortège calme à Morlaix (Finistère).

"Résistance! Liberté!", crient des manifestants à Morlaix (Finistère).

Le cortège semble calme et bon enfant, avec la présence de familles.

Le cortège démarre à Aix-en-Provence

Les opposants aux restrictions sanitaires se sont mis en marche à Aix-en-Provence, aux cris de "Macron, ton pass, on en veut pas!"

"Liberté! Liberté! Liberté!", crient également les manifestants.

Des risques d'affrontement à Montpellier, des dérives sectaires surveillées par ailleurs

Dans une note, les autorités pointent un risque d'incidents à Montpellier, avec la possibilité d'affrontements entre membres de l'ultra gauche et membres de l'ultra droite.

Pour autant, le Renseignement territorial assure que ces militants des marges "ne parviennent pas à prendre l'ascendant dans les cortèges", qui devraient demeurer "calmes", et articulés autour d'un "public familial".

Les services du renseignement territorial mettent également en garde contre l'infiltration des cortèges par des mouvements sectaires.

Selon eux, plusieurs mouvements connus pour leurs dérives sectaires, et qui s'opposent de longue date à la médecine et aux vaccins, profitent de la crise sanitaire pour avoir un nouveau cadre de diffusion et renforcer leur emprise. De fait, le discours complotiste vient renforcer cette contestation.

Entre 12.000 à 20.000 manifestants attendus à Paris

On comptera à nouveau quatre marches distinctes dans la capitale. La manifestation pilotée par les Patriotes de Florian Philippot s'élancera de la Place-Joffre vers 14h, pour mettre le cap sur la Place de Fontenoy.

L'ancienne gilet jaune Sophie Tissier appelle quant à elle ses partisans à se rassembler dès 11h Place Denfert-Rochereau pour un périple qui doit les entraîner jusqu'aux Invalides.

La manifestation perçue comme la plus sensible, et mobilisant en conséquence le dispositif policier le plus conséquent se tiendra à compter de 13h30 Place de la Bourse, autour de Sébastien Philippart, un homme se revendiquant proche des gilets jaunes et considéré comme relevant de la mouvance complotiste. Ce cortège s'ébranlera ensuite en direction du Palais-Royal.

Un quatrième défilé doit lui rallier la Place du Colonel-Fabien depuis Port-Royal.

D'importants rassemblements prévus en régions

La contestation reste très suivie dans le sud de la France. Les autorités attendent notamment 9000 personnes à Montpellier et 5500 protestataires à Toulon.

Au nord de la Loire, Mulhouse devrait également connaître un mouvement d'ampleur, nourri d'environ 5000 mécontents.

200 manifestations organisées dans toute la France

Plus de 200 manifestations sont prévues ce samedi en France par des opposants au pass sanitaire. En tout, de 140.000 à 180.000 manifestants sont attendus par les autorités, qui tablent sur une nouvelle décrue du mouvement.

Les rassemblements de samedi dernier n'avaient rassemblé que 175.503 personnes en France selon le ministère de l'Intérieur, après les 214.845 du 14 août, un cortège déjà en recul par rapport aux 237.000 individus dans la rue sept jours auparavant.

BFMTV