BFMTV

Élections régionales et départementales: il ne reste qu'une semaine pour s'inscrire sur les listes

Pour figurer sur les listes électorales, il convient d'effectuer, en ligne ou en mairie, de très courtes démarches administratives. Voici la marche à suivre.

Il s'agit de la dernière ligne droite avant l'appel des urnes. Alors que les élections régionales et départementales doivent se tenir les 20 et 27 juin, les Français n'ont plus qu'une semaine, jusqu'au vendredi 14 mai, pour s'inscrire sur les listes électorales et participer à ce double vote.

En principe, cette inscription est automatique à la majorité, à condition d'avoir effectué son recensement citoyen à 16 ans. Dans le cas inverse, le site du ministère de l'Intérieur souligne qu'il est possible de s'inscrire en mairie ou en ligne sur présentation d'un justificatif d'identité, d'un justificatif de domicile, et du formulaire Cerfa n°12669 de demande d'inscription.

Pour ceux qui atteignent la majorité cette année, plusieurs cas de figure s'imposent en fonction de leur date de naissance. Ainsi, si l'anniversaire de l'électeur est au plus tard le 14 mai 2021, alors il pourra voter aux deux tours des élections, tout comme si sa date de naissance correspond à la période située entre le 15 mai et le 19 juin. En revanche, si ce dernier est né entre le 20 et le 26 juin, alors il ne pourra se rendre aux urnes que pour le second tour. Au-delà, il faudra encore un peu patienter avant de pouvoir exercer son devoir citoyen.

Cas particuliers

Le ministère de l'Intérieur apprend également qu'en cas de déménagement, la date butoir reste fixée au 14 mai, mais que des exceptions peuvent être faites jusqu'au 10 juin. Il est par exemple cité le cas d'un départ à la retraite d'un agent public, d'une mutation obtenue après le 14 mai, d'un individu qui aurait obtenu la nationalité française au-delà de cette date ou bien de la fin d'une suspension de droit de vote. Là encore, il est possible de réaliser ces opérations en mairie ou en ligne.

Finalement, il existe une dernière possibilité, qui permet une inscription exceptionnelle sur les listes jusqu'au jour même de l'élection: celui de l'erreur administrative. Il convient alors de saisir le tribunal judiciaire de proximité et d'y présenter plusieurs documents justificatifs listés sur le site du ministère.

https://twitter.com/Hugo_Septier Hugo Septier Journaliste BFMTV