BFMTV

Rentrée scolaire: dans quels cas peut-on demander à changer son enfant de classe?

Image d'illustration d'une classe d'élèves dans une école

Image d'illustration d'une classe d'élèves dans une école - Ludovic Marin - AFP

Il est très compliqué de faire changer de classe à son enfant après la rentrée, même si certains arguments peuvent être entendus par les chefs d'établissement.

Ça y est, les élèves ont repris le chemin de l'école. Et forcément, nouvelle année scolaire rime aussi avec nouvelle classe, nouveaux camarades, et nouveaux professeurs. Comment faire si votre enfant se retrouve dans une classe où il ne connait personne, ou pire, dans celle d'un prof ou d'un élève qui l'ont pris en grippe par le passé? Pour réussir à faire changer de classe son enfant, une chose est sûre: il faudra s'adresser en premier lieu au chef d'établissement. C'est à lui que revient ce type de décisions.

Et il y a déjà certains arguments à éviter. Généralement, avancer la simple volonté d'avoir un copain ou une copine dans la classe de son enfant n'est pas suffisant. Si vous expliquez que vous voulez éviter un professeur, ou qu'au contraire votre enfant suive les cours d'un enseignant à la bonne réputation, cela ne devrait pas non plus être un argument de poids pour le chef d'établissement.

Quelques cas exceptionnels

En revanche, certaines situations très spécifiques peuvent être entendues pour faire valoir un changement de classe. L'argument géographique par exemple, si l'établissement scolaire est éloigné de votre domicile et que vous avez pour habitude de vous arranger avec une autre famille pour emmener les enfants à l'école. Rassembler des enfants qui font du covoiturage dans une même classe permet ainsi d'assurer un parfait alignement des emplois du temps.

La question du harcèlement est aussi bien-sûr l'une des raisons pour lesquelles un changement de classe peut-être décidé, comme le rappelait sur franceinfo Valérie Piau avocate spécialisée en droit de l'Education:

"Si vous avez des éléments objectifs, vous pouvez demander un changement de classe. Il faudra avoir des motifs, ça peut être un problème de harcèlement scolaire ou d'options", explique Valérie Piau. "Si les parents souhaitent changer, il faut s'adresser d'abord au chef d'établissement avec des motifs objectifs, mais ça n'est pas un droit, ce sera examiné discrétionnairement par le chef d'établissement".

L'avocate rappelle aussi que dans le cas où la demande faite auprès du chef d'établissement ne donnerait rien, il est possible de se rapprocher du DASEN, le directeur académique des services de l'éducation nationale pour exposer. Mais là encore, aucune garantie que cela aboutisse au changement de classe de votre enfant.

Louis Augry