BFMTV

Parcoursup: à une semaine des résultats du bac, encore 20% de candidats sans réponse positive

La plateforme d'affectation dans l'enseignement supérieur a rouvert après une semaine de pause pour cause de baccalauréat. A une semaine des résultats de l'examen, certains candidats sont encore sans réponse. Mais tous n'en attendent pas forcément.

Parcoursup a rouvert mardi après une semaine d'interruption pour cause de passage du baccalauréat, entre le 18 et le 25 juin. Vendredi, encore 162.825, soit un peu moins de 20%, n'ont pas reçu de proposition ou sont en attente de place, contre 649.225 ayant eu au moins une proposition d'admission.

Le nombre, qui évolue tous les jours, montre que dans la phase complémentaire de la procédure qui a débuté mardi, quelque 8.500 potentiels futurs bacheliers supplémentaires ont obtenu une réponse. Pendant cette nouvelle "phase", ceux qui n'ont toujours pas reçu de proposition d'admission, qui avaient oublié de confirmer leurs vœux le 31 mars ou qui ne s'étaient pas inscrits sur Parcoursup peuvent y avoir accès. Ces derniers peuvent s'inscrire jusqu'au 21 juillet inclus. De même, ceux qui ont déjà accepté une proposition d'admission peuvent émettre un nouveau voeu.

Dans le détail, 124.836 sont vendredi en attente d'une proposition, 5.641 ont demandé à être accompagnés par leur académie, 20.800 ont déploré des réponses négatives sur des filières sélectives et 11.548 ont démissionné de la plate-forme avant d'avoir reçu une proposition.

De 15 à 20% de formations toujours hors Parcoursup

Joint par BFMTV.com, le ministère de l'Enseignement supérieur insiste sur le fait que ces données évoluent au jour le jour, et qu'il reste une semaine avant que les résultats de l'examen du baccalauréat ne tombent, vendredi prochain. C'est aussi une réalité, parmi ces candidats, tous n'obtiendront pas leur bac.

"Il y a une dynamique qui va se mettre en place au mois de juillet, je crois qu'il faut rester serein. Je comprends la situation de jeunes qui sont en attente, qui aimeraient avoir des propositions. Nous, on leur dit que l'objectif est que chaque candidat qui veut accéder à l'enseignement supérieur puisse trouver sa place", explique Jérôme Teillard, responsable Parcoursup à l'Enseignement supérieur.

Entre 15 à 20% de formations sont encore hors Parcoursup. Ainsi, les IEP, les écoles d'infirmiers, les écoles de commerce ou l'université Paris Dauphine ne requièrent pas le passage par la plateforme d'inscription. La raison tient des impossibilités pratiques de calendrier, nous dit-on. L'objectif reste qu'au 1er janvier 2020, l'ensemble des formations soit accessible via Parcoursup.

L'an dernier, à la toute fin juin, 117.000 jeunes sur 800.000 inscrits étaient encore sur liste d'attente avec APB, un nombre abaissé à 87.000 mi-juillet. Toujours l'an dernier, 169 mentions universitaires (intitulés précis de filière universitaire) sur l'ensemble du territoire avaient reçu plus de demandes d'inscriptions qu'elles n'avaient de places. Elles avaient donc dû procéder à un tirage au sort, un dispositif jugé injuste par la majorité des jeunes.

David Namias avec Véronique Fèvre, Florian Brunet et Anne-Sophie Warmont