BFMTV

Ecole : la FCPE ne veut plus de notes ni de devoirs

La FCPE veut faire supprimer les notes à l'école.

La FCPE veut faire supprimer les notes à l'école. - -

La FCPE, principale fédération de parents d’élèves, demande l’arrêt des notes jusqu’à la fin du collège les jugeant « dévalorisantes ». Une proposition qui ne fait pas l’unanimité chez les parents d’élèves. La FCPE réclame également la suppression des devoirs à la maison et du redoublement.

La FCPE, principale fédération de parents d’élèves, réclame une « rénovation pédagogique ». Propositions évoquées : l'arrêt des notes jusqu'à la fin du collège, la suppression des devoirs à la maison et celle du redoublement.
Jean-Jacques Hazan, le président de la FCPE, estime la note dévalorisante : « La note, on le sait, dévalorise. On le voit dans les enquêtes internationales. En France, dès qu’un enfant ne sait pas, il ne répond pas, parce qu’il y a une sanction au bout. C’est une pression sans fin pour classer les élèves ».

La note, « génératrice de désespoir »

De plus en plus de professeurs sont du même avis. C’est le cas de Sylvain, professeur d’histoire-géographie dans un collège de Lille : « La note est globalisante. Quand vous rendez une sale note à un gamin, il ne voit que la sale note et c’est difficile pour lui d’accéder au raisonnement qui consiste à dire "Là j’ai perdu des points parce que je n’ai pas fait telle ou telle chose", l’élève prend la note comme un soufflet en pleine tête. Elle est génératrice de désespoir chez l’élève faible, alors que lui dire "tu es en cours d’acquisition" ou "tu as progressé", c’est beaucoup plus valorisant pour lui ».

« C’est bien de pouvoir situer son enfant »

Pourtant, la proposition ne fait pas l’unanimité chez les parents d’élèves. « Je trouve qu'à un moment donné c’est bien de pouvoir situer son enfant par rapport à d’autres enfants dans un groupe, explique Isabelle, maman d’un élève de 5e. Les notes je suis pour. Ça ne veut pas dire qu’il faut stigmatiser ceux qui ont des mauvaises notes, ou valoriser ceux qui en ont des bonnes, mais je pense que c’est bien d’avoir une grille d’analyse ».

Redoublement « inefficace »

Concernant les devoirs, « les enseignants délèguent de plus en plus le travail à la maison, il faut que le travail personnel soit fait en classe de manière encadrée », réclame Jean-Jacques Hazan, président de la fédération. Il regrette qu'actuellement les élèves français soient peu autonomes et ne sachent pas travailler avec les autres, prônant une « pédagogie de projet » plutôt qu'un cours magistral.
De même, la FCPE juge le redoublement « inefficace ». Concernant les devoirs, « les enseignants délèguent de plus en plus le travail à la maison, il faut que le travail personnel soit fait en classe de manière encadrée », réclame Jean-Jacques Hazan.

La Rédaction, avec Violette Voldoire