BFMTV

Des ateliers philo dès l'école primaire

Au travers d'ateliers organisés directement à l'école, les enfants apprennent dès la primaire à s'exprimer et échanger sur les grandes questions de la vie.

S'exprimer, écouter, échanger. Et pourquoi pas, avoir un début de réflexion philosophique sur le monde. Pas besoin d'attendre la Terminale pour aborder les grandes questions existentielles quand il y a des "ateliers philo" dès la primaire.

Exemple à l'école Jean Cocteau de Trappes, dans les Yvelines, où BFMTV s'est rendue pour la 11e session de cet atelier pas comme les autres. Le thème du jour, après quelques minutes de méditation pour apaiser les émotions et les esprits: "Faut-il toujours dire la vérité?"

"Mes parents, ils disent 'Si tu mens, eh bah plus personne va te croire'", fait valoir l'une des participantes. "Vous êtes d'accord avec ça ?", interroge Frédéric Lenoir, philosophe et sociologue. "Pas toujours ?", relance-t-il en direction des autres.

"Quand je ramène une mauvaise note, une bêtise, beh, faut pas le dire, j'attends le week-end", témoigne un garçon. Ici, on s'écoute, on argumente, et les enfants adorent.

"On apprend à mieux se connaître"

"Ça m'apporte du bonheur parce que je peux dire tout ce que je voulais dire", explique l'une des jeunes élèves. "On peut s'apprendre sur nous, sur les autres, on apprend à mieux se connaître", avance une autre.

Ces ateliers, une réalisatrice les a suivis pendant un an avec à la clé un documentaire délicat, où les enfants se révèlent de grands philosophes. "T'as peur de la mort ou pas toi?", interroge Frédéric Lenoir dans Le cercle des petits philosophes. "On devrait vivre et pourquoi on ne reste pas tout le temps sur Terre? C'est la question que je me pose", déclare une petite fille dans ce film, d'abord diffusé sur France 2 en février 2018, puis adapté pour le cinéma et sorti en salles le 17 avril dernier. 

"Les ateliers philo, ça leur permet d'être plus tolérants et plus à l'écoute des autres. Donc si ça se généralise, je pense que ça pourra changer la société", soutient au micro de BFMTV celui qui a co-créé une fondation pour la formation d'animateurs d'ateliers de philo et de méditation dans les écoles.

En France, déjà 250 classes ont bénéficié des ateliers philo. Objectif d'ici 5 ans: en faire profiter un million d'enfants. D'ailleurs, c'est une démarche que l'enseignant lui-même peut mettre en place. Plusieurs académies, comme celles de Besançon ou Grenoble, offrent quelques pistes pour se lancer.

Véronique Fèvre avec Liv Audigane