BFMTV

Bac 2015: les profs de physique dénoncent un "fiasco"

L'épreuve de physique au bac est trop difficile, selon une association de professeurs (Photo d'illustration)

L'épreuve de physique au bac est trop difficile, selon une association de professeurs (Photo d'illustration) - AFP

Dans une lettre ouverte au ministère de l'Education, l'association des professeurs de physique-chimie dénonce des exercices trop difficiles à l'épreuve du bac.

Le bac est-il devenu trop difficile? Après la pétition des candidats contre la "question M" en anglais et le sujet de littérature sur Madame Bovary, c'est cette fois le sujet de physique qui attire la colère des lycéens... Mais aussi des profs. Le problème de l'épreuve qui a eu lieu mardi dernier? Les exercices seraient trop difficiles pour les 170.000 candidats.

Cette fois, les protestations ne se sont pas limitées aux réseaux sociaux: les professeurs s'en font aussi l'écho. Dans une lettre ouverte à l'Inspection générale de l'Education nationale, l'association des profs de physique-chimie (UDPPC) dénonce un "fiasco". Les profs y expriment leur "colère contre la nature des exercices" et "la façon dont le ministère a géré les moyennes catastrophiques attribuées aux premières copies corrigées".

>> Retrouvez tous les corrigés du Bac sur BFMTV Etudiant

Le ministère répond

Deux jours après la remise des copies aux correcteurs, "deux tiers des questions de l'épreuve spécifique ont vu leur barème modifié", selon le communiqué de l'association. "Au prix de ce pathétique artifice pour remonter les notes, les résultats de l'épreuve seront, cette année encore, aussi satisfaisants que d'habitude et le ministère aura beau jeu de s'en gargariser devant les médias", attaque encore l'UDPPC.

Contacté par BFMTV.com, le ministère admet que certains exercices ont changé de nature depuis la réforme du lycée en 2010. "On fait davantage appel à la capacité de raisonner face à un problème concret, plutôt qu'à la répétition d'une formule". Mais on rappelle que les épreuves "sont préparées et testées par des profs de physique, puis contrôlées à nouveau par un inspecteur général."

Sur la question de la notation, on reconnaît rue de Grenelle que "le barème a été réévalué" sur cette épreuve, "comme cela se fait chaque année pour toutes les matières". Mais la réévaluation ne s'est pas faite à la hausse, assure-t-on: "les questions ont été notées différemment".

A. K.