BFMTV

Agressions à l’école : le métier de prof dévalorisé ?

Le métier d'enseignant serait méprisé par élèves et parents, selon des analystes.

Le métier d'enseignant serait méprisé par élèves et parents, selon des analystes. - -

Deux agressions d'enseignants en deux jours : selon certains analystes, elles sont le résultat d'une dévalorisation du statut de professeur. De nombreux enseignants témoignent de la dévalorisation intellectuelle de leur métier et du mépris rencontré chez certains élèves et parents.

Enseignant, un métier qui symbolise le savoir, et inspire le respect. Mais ce prestige de la profession est très loin de la réalité quotidienne. Mara Goyet, professeur et auteur de Collège brutal, témoigne : "Aujourd’hui, quand vous êtes enseignant, quand vous traversez un couloir avec des élèves, il n’y en a pas un qui se décale pour vous laisser passer. Vous prenez des coups de coude ou des coups d’épaule."

Les missions ne sont pas claires

Et cette dévalorisation du métier, les enseignants la ressentent chez les élèves comme chez leurs parents. Le problème selon eux : les missions de chacun sont brouillées. "A l’école, on éduque les enfants, on leur apprend à se tenir correctement, à ne pas mâcher de chewing-gum…, précise Mara Goyet. Et on demande aussi aux parents de cultiver leurs enfants. Ils se sentent investis, achètent des encyclopédies, des ordinateurs… Dans la mesure où les rôles ne sont plus très clairs, il y a une sorte de rivalité, et d’affrontement."

Un affrontement et un isolement difficile à vivre pour de nombreux professeurs. Selon une étude publiée l'an dernier, 30% d'entre eux songeraient à changer de carrière.