BFMTV

Dinard: un homme agressé et brûlé au chocolat chaud par une "Tatie Danielle"

-

- - Stephanie Bond / Flickr

Légèrement brûlé, il devra observer une Interruption de Temps de Travail de trois jours.

L'agression de Yann Olivet, un chocolatier de Dinard dans l'Ille-et-Vilaine, est-elle un acte politique? Les faits remontent à ce dimanche, alors que près de 2.000 personnes participent au dernier bain de l'année, un événement très apprécié dans cette station balnéaire de la Côte d'Emeraude, souligne France Bleu.

Le chocolatier, qui offrait aux baigneurs des boissons chaudes, a subitement été pris à parti, ainsi que sa bénévole, par deux femmes dont l'une d'entre elles lui a jeté le contenu d'un pichet d'un litre à la figure. La boisson, qui avoisinait alors les 80 degrés, a légèrement brûlé l'artisan. 

"J'ai continué à servir du chocolat alors que j'étais en train de brûler. Puis les secouristes sont intervenus...[...]J'ai eu le droit à une douche de 20 minutes en guise de bain. Ensuite les pompiers m'ont amené aux urgences. Physiquement j'ai été bien soigné ça va mieux, mais moralement j'ai vraiment du mal" explique-t-il au média local, ajoutant que deux plaintes nominatives ont été déposées au commissariat de la commune pour coups et blessures. Il devra malgré tout observer trois jours d'ITT. 

En fait, cette agression pourrait avoir pour origine un désaccord politique. Les deux femmes, dont l'une d'entre elles est surnommée "Tatie Danielle" en référence au personnage d'un très mauvais caractère du film éponyme d'Étienne Chatiliez, est un soutien reconnu de l'actuelle maire, alors que Yann Olivet soutenait l'ancienne maire. Une situation politique tendue qui pourrait alors expliquer cet accrochage. 

Hugo Septier