BFMTV

Des malfaiteurs vident les coffres de la SNCM et d'Aquacity

BFMTV
MARSEILLE (Reuters) - Un salarié de la Société nationale Corse-Méditerranée (SNCM) et le dirigeant d'un parc d'attractions des Bouches-du-Rhône ont...

MARSEILLE (Reuters) - Un salarié de la Société nationale Corse-Méditerranée (SNCM) et le dirigeant d'un parc d'attractions des Bouches-du-Rhône ont été contraints de remettre d'importantes sommes d'argent à des malfaiteurs qui avaient auparavant pris leurs familles en otages.

Les agressions se sont produites dans la nuit de lundi à mardi à Marseille et à Aix-en-Provence, a-t-on appris de source policière.

On précise de source proche de l'enquête que le commando d'au moins trois hommes s'est d'abord présenté au domicile d'un responsable d'Aquacity, un parc aquatique situé sur la zone commerciale de Plan-de-Campagne, et l'a contraint à lui remettre plusieurs dizaines de milliers d'euros en prenant sa famille en otage.

Selon un scénario quasi identique, les malfaiteurs se sont ensuite rendus au domicile marseillais d'un salarié de la SNCM qui détenait les clefs du coffre de l'entreprise.

Ils l'ont contraint à se rendre au siège de la compagnie maritime en retenant ses proches en otages.

Après avoir maîtrisé un gardien, ils se sont emparés du contenu du coffre pour un montant estimé entre 60.000 et 80.000 euros.

Les malfaiteurs ont pris la fuite après avoir libéré leurs otages.

Jean-François Rosnoblet, édité par Sophie Louet