BFMTV

Covid-19: le masque en tissu n'est pas autorisé à bord des avions

Un passager masqué dans un aéroport finlandais le 13 juillet 2020.

Un passager masqué dans un aéroport finlandais le 13 juillet 2020. - RONI REKOMAA / LEHTIKUVA

Pour réduire les risques de transmission du Covid-19, les compagnies aériennes demandent à leurs passagers de porter un masque à bord des vols comme dans les aéroports. Mais un décret gouvernemental préconise exclusivement le port du masque chirurgical.

Depuis ce lundi, le port du masque est obligatoire dans l'ensemble des lieux publics clos en vue d'éviter une reprise de l'épidémie de Covid-19. Prudence, néanmoins, pour ceux qui prévoieraient de prendre l'avion en cette période de vacances d'été: le masque en tissu, dit "grand public", n'est pas autorisé dans les avions.

La compagnie aérienne Air Corsica a fait savoir, dans un tweet publié vendredi dernier, que "seuls les masques chirurgicaux FFP1 ou de type FFP2 ou FFP3 (devaient) être portés à bord de (leurs) avions par les passagers de plus de 11 ans".

La compagnie s'appuie sur le dernier décret 2020-860 daté du 11 juillet 2020 qui régit les dispositions à prendre dans les transports aériens. Celui-ci précise que "toute personne de onze ans ou plus" doit porter un masque de type chirurgical à usage unique à bord des aéronefs effectuant du transport public à destination, en provenance ou à l'intérieur du territoire national", et ce "dès l'embarquement".

Se munir de plusieurs masques

Air France précise également, sur son site, que "le port du masque chirurgical est obligatoire dès l'arrivée à l'aéroport et à bord de tous les avions Air France". Ce dernier doit donc être conservé "en permanence à bord des avions", "en dehors des temps de repas à bord".

À ce jour, toutes les compagnies aériennes internationales ne font pas état de cette subtilité dans leurs recommandations. EasyJet, par exemple, invite simplement ses passagers à porter un masque "à l’aéroport, en porte d’embarquement, durant l’embarquement, et pendant toute la durée du vol", sans toutefois préciser le type de masque à porter.

Comme de nombreuses autres compagnies, la compagnie Ryanair se contente elle aussi de recommander le port d'"un masque facial à tout moment".

EasyJet rappelle néanmoins aux passagers que "les masques doivent être remplacés toutes les quatre heures", et les prie "de disposer d’un approvisionnement adéquat pour vous et pour toute autre personne présente avec vous pendant toute la durée du voyage".

Le port du masque n'est pas obligatoire pour les enfants entre 3 et 10 ans. Si le ministère de la Santé indique toutefois que ceux qui "le tolèrent" peuvent tout-à-fait en porter un. "L’âge minimum pour le port d’un masque est de 2 ans", précisait en mars dernier le ministère.

Jeanne Bulant Journaliste BFMTV