BFMTV

Cité du cinéma de Luc Besson: une enquête préliminaire ouverte

-

- - -

Le parquet de Paris vient d’ouvrir une enquête préliminaire sur le financement de ce vaste complexe situé à Saint Denis et combinant bureaux, studios et école de cinéma.

L'affaire de la Cité du cinéma de Luc Besson entre dans sa phase judicaire. Le parquet de Paris vient d’ouvrir une enquête préliminaire, a indiqué une source judiciaire à l'AFP jeudi 19 décembre.

Diligentée lundi et confiée à l'Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales de la police judiciaire, cette enquête fait suite à un signalement de la Cour des comptes.

Celle-ci avait tiré la sonnette d’alarme sur le financement de cet immense complexe de studios de tournage situé à Saint-Denis près de Paris.

Un chantier de 165 millions d'euros

Le financement de la Cité du cinéma de Luc Besson intrigue. Au départ, le réalisateur a bien du mal à réunir les fonds pour faire sortir de terre son projet de studio pharaonique. Il va notamment toquer à la porte de la Caisse des Dépôts, qui refuse par deux fois de financer le projet.

Mais en 2008 les choses se débloquent miraculeusement. La banque publique accepte de prendre une très importante participation dans la Cité du cinéma. Un chantier de 165 millions d'euros.

Coup de main de Nicolas Sarkozy

Comment expliquer ce revirement? Pourquoi la Caisse des dépots s'est elle ainsi engagée en pleine crise économique? Comment expliquer aussi le déménagement de l'école "Louis Lumière", une école publique, dans les locaux de la Cité du Cinéma, contre un loyer annuel de presque 2 millions d'euros.

Luc Besson a reconnu lui même avoir obtenu dans ce dossier un coup de main de l'Elysée et de son locataire Nicolas Sarkozy. Il s'agira de déterminer si tout s'est fait dans les limites de la légalité.

La rédaction