BFMTV

CARTE. Dijon, Clermont-Ferrand, Angers... La liste des communes imposant le port du masque s'allonge

Infographie

Infographie - BFMTV

Alors que le port du masque est partout obligatoire dans les lieux publics clos, dans certaines communes, les mesures sont encore plus strictes.

Face à la situation sanitaire qui se dégrade, certains maires ont annoncé des mesures pour contrer la propagation du Covid-19. En plus de l'obligation nationale du port du masque dans les lieux clos accueillant du public, plusieurs communes ont annoncé que le port du masque allait être obligatoire à des échéances diverses dans leurs centres-villes ou dans les secteurs très fréquentés, qu'il s'agisse de marchés ou de lieux touristiques

Ainsi, le centre de Biarritz, les remparts de St-Malo ou encore les bords de Loire à Orléans seront désormais fréquentables uniquement si on porte un masque. A Paris, Nantes et Dijon, le masque est maintenant obligatoire dans plusieurs zones de la ville. Plusieurs départements - la Mayenne, la Haute-Garonne, le Pas-de-Calais, le Haut-Rhin, le Doubs - ont également mis en place des mesures similaires dans plusieurs dizaines de leurs communes.

La carte des villes où le masque est obligatoire dans l'espace public

Nous avons rassemblé l'ensemble des zones ayant imposé le port du masque dans l'espace public sur une même carte. Non-exhaustive, cette liste - qui sera régulièrement mise à jour - risque de s'allonger au cours du week-end.

Voici donc les villes et départements ayant rendu obligatoire le port du masque au vendredi 14 août 2020. Cliquez sur les cercles pour afficher le nom de la commune et les zones concernées.

Si la carte ne s'affiche pas correctement sur votre appareil, cliquez ici.

Les lieux denses et touristiques principalement visés

À Paris, plus d'une centaine de lieux sont concernés. Il s'agit de "zones touristiques, marchés découverts ou rues très commerçantes", des "quais de Seine, Canal Saint-Martin" mais aussi de la "Butte Montmartre, très touristique", explique à l'AFP Nicolas Nordman, adjoint à la sécurité à la mairie de Paris. Selon lui, il s’agit “des lieux où il y a du monde, où il est difficile de respecter la distanciation, des lieux de fête où il a pu y avoir un relâchement des gestes barrière" ces dernières semaines.

Dans la plupart des grandes villes, ce sont le même genre de zones qui sont visées. À Nantes, le port du masque sera obligatoire sur les quais et dans l'hypercentre notamment. À Marseille, la mesure concerne le Vieux-Port, la promenade des plages du Prado, le cours Julien ou encore la place de la Plaine. À Lyon, le port du masque sera obligatoire à partir de la semaine prochaine dans un périmètre qui reste encore à définir.

Vers une extension de l'obligation du port du masque?

Le Premier ministre, Jean Castex, a indiqué ce mardi qu'il souhaitait "étendre le plus possible l'obligation du port du masque dans les espaces publics", en faisant valoir que "si nous ne réagissons pas collectivement, nous nous exposons à un risque élevé de reprise épidémique".

"Nous devons donc réagir individuellement et collectivement et nous devons réagir vigoureusement, c'est la raison pour laquelle, sous l'autorité du chef de l'État, je vais demander aux préfets de se rapprocher des élus locaux pour étendre le plus possible l'obligation du port du masque dans les espaces publics", a expliqué le chef du gouvernement lors d'un déplacement à Montpellier.
Par Louis Tanca, avec AFP