BFMTV

Canicule: les pompiers de Paris sollicités 20% de plus que d'habitude

Les pompiers de Paris connaissent un pic d'activité pendant la canicule mais assurent être prêts à "faire face". Ils rappellent les conseils de base pour éviter les coups de chaud et les malaises.

Avec la canicule, les pompiers de Paris connaissent un pic d'activité. "On peut compter à peu près 20% de sollicitations supplémentaires par rapport à d'habitude", explique sur BFM Paris le lieutenant-colonel Gabriel Plus, porte-parole des pompiers de Paris. "On est capables de faire face à ce pic d'activité", ajoute-t-il. 

Il appelle toutefois à la "solidarité" de chacun, notamment en prenant des nouvelles de ses proches les plus affaiblis. Certains appels aux pompiers pourront ainsi être évités.

"Si chacun prend sa part de responsabilité, sa part de responsabilité pour appeler ce proche on pourra se concentrer sur l'urgence vitale", insiste le porte-parole des Pompiers, rappelant que "le citoyen est le premier acteur du secours". 

Appels à la vigilance pour tous

Alors que toute l'Ile-de-France est en vigilance rouge canicule, les pompiers insistent sur le fait que tout le monde est concerné par les appels à la vigilance.

"Il n'y a pas que les personnes les plus jeunes ou les plus âgées qui peuvent être victimes d'un coup de chaleur, de malaises, d'étourdissements ou plus grave. Chacun peut être sujet à un coup de chaleur", explique Gabriel Plus. 

Pour éviter ces coups de chaleur, il invite chacun à "adapter son comportement". "Ca veut dire ne pas sortir en période chaude, ne surtout pas faire de sport, boire régulièrement", détaille-t-il. Pour s'hydrater, il conseille notamment de boire "des boissons tièdes" qui vont favoriser la transpiration et donc la régulation de la température plutôt que des boissons trop glacées.

Carole Blanchard