BFMTV

Braqueur tué à Nice : le bijoutier mis en examen

-

- - -

Le parquet de Nice avait requis vendredi l’ouverture d’une information judiciaire pour homicide volontaire à l’encontre du bijoutier qui a tué un braqueur mercredi.

Le bijoutier niçois qui avait tué mercredi un des braqueurs de son magasin a été mis en examen vendredi pour homicide volontaire et assigné à résidence avec un bracelet électronique.

Le parquet de Nice avait requis vendredi l'ouverture d'une information judiciaire pour homicide volontaire à l'encontre du bijoutier niçois qui a abattu mercredi un homme qui venait de lui dérober des bijoux.

Le procureur de Nice, Eric Bedos, avait estimé lors d'une conférence de presse que des indices laissaient penser que le commerçant, qui invoque la légitime défense, avait « agi volontairement pour donner la mort » en tirant sur la fuyard, touché d'une balle dans le dos.

Toute « vie doit être absolument préservée, y compris dans ces circonstances-là », a-t-il estimé, ajoutant qu'au moment de son acte, « la vie (du bijoutier) n'était pas directement menacée » et qu' « il n'avait pas à se saisir de cette arme, qu'il détenait illégalement ».

La rédaction avec Reuters