En Ile-de-France, 300 bouches à incendie ont été vandalisées le week-end dernier.
 

Le maire de Gennevilliers dans les Hauts-de-Seine a décidé de sévir contre le vandalisme de bouches à incendie en période de fortes chaleur. Outre ceux qui ouvrent les bouches à incendie, ceux qui profitent de ces geysers en pleine rue seront aussi verbalisés.

Votre opinion

Postez un commentaire