BFMTV

Bac: les résultats dans quelques heures pour les 750.000 candidats

Un candidat au bac, pendant l'épreuve de philosophie, le 18 juin 2018 au lycée Pasteur de Strasbourg

Un candidat au bac, pendant l'épreuve de philosophie, le 18 juin 2018 au lycée Pasteur de Strasbourg - FREDERICK FLORIN, AFP/Archives

Dans la plupart des académies, les résultats seront communiqués à 10h. Mais dans certaines, comme pour Lyon, Orléans et Reims, ils sont donnés dès 8h30.

Fin du suspense pour les quelque 750.000 candidats au bac: les résultats s'apprêtent à tomber, apportant comme chaque année leur lot d'émotions, entre soulagement, joie et déception.

Résultats à 10h

Les résultats de Guyane et Mayotte sont déjà connus. En métropole, c'est l'académie d'Aix-Marseille qui ouvrira le bal en donnant les siens dès 8h, suivie de Lyon, Orléans et Reims à 8h30. Dans la plupart des autres académies, les lycéens seront fixés à 10h.

Les candidats pourront consulter leurs résultats en ligne, munis de leur identifiant -le numéro qui figure sur leur convocation au bac. Ou bien se rendre dans l'établissement indiqué sur cette convocation, où ils seront affichés.

Stress supplémentaire cette année: la nouvelle procédure d'admission dans le supérieur, dite Parcoursup. À la veille du Bac, tous les élèves n'avaient pas reçu au moins une réponse positive.

Une moyenne supérieure ou égale à 10/20

Pour décrocher le précieux sésame, il faut une moyenne supérieure ou égale à 10/20. Une moyenne entre 8 et 10 ouvre le droit au repêchage avec les épreuves orales de rattrapage, qui auront lieu lundi et mardi. Les candidats devront alors choisir une ou deux matières à repasser, généralement celles où ils pensent améliorer nettement leurs notes de l'écrit.

En dessous de 8, c'est l'échec. La meilleure solution est alors de se réinscrire pour repasser le bac l'année suivante. Les lycéens ont le droit de redoubler une fois dans leur établissement d'origine. Ils peuvent aussi, s'ils le souhaitent, conserver leurs notes aux épreuves écrites supérieures ou égales à 10.

Depuis 2012, le taux de réussite au bac dépasse les 80%. En 2017, 87,9% des candidats ont empoché le diplôme, après 88,6% en 2016 et 88,5% en 2015. Mais la proportion de bacheliers dans une génération est nettement plus faible: plus d'un jeune sur cinq (20,9%) âgé de 18 ans n'avait pas le bac en 2017. En 1945, quelque 3% des jeunes décrochaient ce diplôme et moins d'un tiers dans les années 80.

Une nouvelle session en 2021

Le taux de mentions devrait cette année encore rester élevé, grâce au jeu des options, il n'a cessé d'augmenter au fil des années. L'an dernier, les admis étaient 58,8% à en obtenir une au bac général, 53,8% tous bac confondus.

Ce bac vit une de ses dernières éditions puisqu'il sera réformé à partir de la session 2021, conformément aux promesses de campagne d'Emmanuel Macron qui avait déclaré vouloir le "moderniser".

À la suite d'une mission menée cet hiver par l'ancien président de Sciences Po Lille, Pierre Mathiot, le ministre de l'Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, a présenté un bac nettement resserré: quatre épreuves écrites, dont le français et la philo, et un grand oral, qui pèseront pour 60% de la note, le reste provenant des notes de contrôle continu.

C.H.A. avec AFP