Un open-space.
 

Le métier de "responsable du bonheur" en entreprise fait beaucoup parler de lui depuis quelques temps. Quand ses défenseurs avancent des gains de productivité au travail, d'autres dénoncent une forme d'injonction au bonheur.

Votre opinion

Postez un commentaire