BFMTV

Affaire Benalla: les réseaux sociaux s'organisent pour "aller chercher Macron"

-

- - Capture d'un groupe Facebook appellant à "Aller chercher Macron"

Ces différentes initiatives appellent à manifester devant l'Elysée en cette fin de semaine.

Deux jours après la réplique d’Emmanuel Macron, qui avait dans un cadre privé réagi à "l’affaire Benalla" en lançant un "Qu’ils viennent me chercher…" qui a choqué l’opposition, les internautes s’organisent. Sur les réseaux sociaux, nombreux sont des utilisateurs de Twitter et de Facebook à avoir pris la réplique au premier degré et à appeler à "Aller chercher Macron."

Ce mercredi matin, c’est l’animateur de radio Guillaume Meurice qui avait lancé un Doodle (sorte d’agenda en ligne) afin d’organiser un rassemblement devant les portes du Palais de l’Elysée. Jeudi en début de soirée, ils étaient plusieurs milliers, avec humour ou non, à avoir répondu à cette invitation et la manifestation, sous réserve d’autorisations légales, devrait se tenir samedi. Dans sa démarche, il est soutenu par le député France insoumise François Ruffin qui, avec beaucoup a dérision, a proposé d’aller rendre visite à Emmanuel Macron "en Uber."

Sur Facebook, les groupes qui appellent à "Aller chercher Macron" se multiplient. Sur le plus populaire d’entre eux, ils sont déjà près de 9.000 à souhaiter se regrouper, et 40.000 intéressés, afin de montrer leur mécontentement. "Bon, ben... on va le chercher?" explique le modérateur de la page. "Pour commencer notre recherche active de Macron on s'est dit que ça serait bien d'aller là où tout a commencé: à la place de la Contrescarpe vendredi 27 Juillet à 17h."

L’évènement, organisé par "Collectif Chercher Macron", se caractérise comme un regroupement de "citoyens écœurés par son mépris et sa morgue de roitelet." Sans souhaiter de violences, ces derniers souhaitent un "moment combatif et convivial!"

De manière plus parcellaire, d’autres événements ont, sur un thème similaire, la même volonté: pour samedi, un "Rassemblement allons chercher Macron" est organisé afin de "ne pas rester muets dans cette situation."

Affaire Benalla: les réseaux sociaux s'organisent pour "aller chercher Macron"
Affaire Benalla: les réseaux sociaux s'organisent pour "aller chercher Macron" © Capture d'écran d'un groupe Facebook

Sur Twitter également, les initiatives individuelles fleurissent, regroupées sous le hashtag #AllonsChercherMacron. Certaines internautes appellent "cheminots, fonctionnaires, étudiants, lycéens, SDF, infirmières" à se rassembler, alors que d’autres, avec une pointe d’humour, préviennent le locataire de l’Elysée de leur arrivée proche : "Attends Manu on prépare le matos et on arrive" peut-on par exemple lire.

Hugo Septier