BFMTV

5 trucs que vous ne saviez pas sur le changement d'heure

Le changement d'heure aura lieu dans la nuit du samedi 26 mars au dimanche 27 mars 2016.

Le changement d'heure aura lieu dans la nuit du samedi 26 mars au dimanche 27 mars 2016. - Jeff Pachoud - AFP

C'est l'heure du changement d'heure! Cette nuit, la France passe à l'heure d'été: à 2h00, il sera en fait 3h00. Mais êtes-vous sûr de tout savoir sur le changement d'heure?

Le changement d'heure a été imaginé par Ben Franklin

Quel est le point commun entre le paratonerre, les lunettes à double foyer, le Gulf Stream et le changement d’heure? Ils sont tous le fruit du génie d’un seul et même homme: Benjamin Franklin.

Le célèbre inventeur – et père fondateur des Etats Unis d’Amérique – fut en effet le premier à évoquer l’idée d’un changement d’heure saisonnier. La raison, déjà: faire des économies. Mais à l’époque, en 1784, il ne s’agit pas d’économiser l’électricité mais…les bougies!

Dans une lettre adressée au Journal de Paris, Benjamin Franklin explique ainsi qu’un passage à l’heure d’été entre le 20 mars et le 20 septembre permettrait à la ville de Paris et à ses habitants d’économiser pas moins de 64.050.000 livres de cire par an. Sa proposition restera toutefois lettre morte.

On fête cette année les 100 ans du changement d’heure 

Et ça n’est qu’à la fin du 19e siècle que l’idée de Benjamin Franklin refait surface, du côté de la Nouvelle-Zélande. C’est l’entomologiste George Hudson qui reprend le flambeau: en 1895, il présente son projet devant la Wellington Philosophical Society puis à Christchurch où celui-ci est reçu avec enthousiasme. Mais il faudra encore attendre plus de 20 ans pour le voir appliqué, et c’est l’Allemagne qui fera office de pionnière: le 30 avril 1916, en pleine Première guerre mondiale, le pays passe à l’heure d’été.

Le Royaume-Uni et la France suivront quelques semaines plus tard. Dans l’Hexagone, l’heure d’été sera abandonnée en 1945 avant d’être rétablie en 1976. 100 ans de sa création, 40 ans de son retour: pas de doute, cette année, l’heure d’été est à la fête.

Le changement d'heure peut inverser l'ordre de naissance de jumeaux

Le changement d’heure, et plus particulièrement le passage à l’heure d’hiver, peut en effet créer des failles spatio-temporelles dignes d’un roman de science-fiction. Imaginons qu’une femme enceinte de jumeaux accouche de son premier enfant à 2h58 et du deuxième cinq minutes plus tard. Si la naissance a lieu une nuit de passage à l’heure d’hiver, alors l’heure de naissance officielle du deuxième bébé sera 2h03, puisqu’à 3h00 du matin, il sera 2h00. Le deuxième-né sera donc, aux yeux de l’administration, plus vieux que son jumeau.

Le cas s’est ainsi présenté en 2007 aux Etats-Unis: Laura Cirioli a ainsi donné naissance à Peter et Allison de part et d’autre du changement d’heure, inversant ainsi leur rang de naissance.

Le changement d'heure augmenterait le taux de suicide

Mais le maintien de l’heure d’été fait débat: certains critiquent l’inutilité du dispositif et certains pays vont même jusqu’à la considérer comme dangereuse. C’est le cas de la Russie qui a abandonné le changement d’heure en 2011 en raison de son effet désastreux sur le taux de mortalité de sa population. Le gouvernement russe a ainsi estimé que chaque changement d’heure était responsable de 70.000 morts dans les deux semaines qui le suivent: augmentation du nombre d’accidents, de crises cardiaques, et explosion du taux de suicide.

La raison: les troubles du sommeil engendrés par cette – supposée – légère modification du rythme circadien. En France, certains militent pour sa suppression, comme les habitants de l’île de Molène qui ont longtemps vécu à leur propre heure: celle du Soleil.

Halloween et changement d'heure ne font pas bon ménage

Aux Etats-Unis, le changement d’heure n’a pas été aboli, mais en 2006, l’heure d’été s’est vue prolongée d’une semaine: on y passe désormais à l’heure d’hiver le premier dimanche de novembre. La raison est à chercher du côté des citrouilles et des sorcières: la nuit d’Halloween est l’une des plus meurtrières en matière de sécurité routière. Des enfants surexcités et souvent vêtus de noir lâchés, de nuit, dans toutes les rues du pays: l’effet est désastreux.

En passant le 31 octobre du bon côté du changement d’heure à partir de 2007, les Etats-Unis ont offert ainsi une heure de plus de lumière aux "trick-or-treaters".

François de La Taille