BFMTV

10% des Français s'identifient encore comme gilets jaunes

Selon un sondage Ifop réalisé pour Le Parisien, plus que 10% des Français âgés de plus de 18 ans se considèrent encore comme des gilets jaunes. Ils étaient 19% en décembre 2018.

Les gilets jaunes en panne sèche? Pas totalement, mais presque. D'après un sondage Ifop réalisé pour Le Parisien et publié ce dimanche, le mouvement lancé en novembre 2018 est de moins en moins populaire auprès des Français. D'après l'étude, seuls 10% de la population âgée de 18 ans et plus se sentiraient proches des gilets jaunes, soit entre 4 et 4,5 millions de personnes.

Par rapport au pic du mouvement, en décembre 2018, il s'agit d'une baisse conséquente. À l'époque, 19% des Français déclaraient soutenir les gilets jaunes. "Le mouvement reste un pôle contestataire qui ne cesse d'être régénéré par de nouvelles frustrations", commente dans Le Parisien le directeur de l'Ifop, Jérôme Fourquet.

Bigard et Raoult, figures durables

Politiquement, les gilets jaunes s'identifient toujours majoritairement au Rassemblement national (19% d'entre eux ont voté pour Marine Le Pen) et à La France insoumise (15% pour Jean-Luc Mélenchon). Par ailleurs, 32% de ceux qui se disent proches des gilets jaunes envisageraient de voter pour Jean-Marie Bigard si celui parvenait à se présenter à l'élection présidentielle de 2022.

Et ce, alors même que l'humoriste s'est fait exfiltrer d'un des rassemblements parisiens de samedi après s'être désolidarisé de propos de Jérôme Rodrigues. Autre figure qui fait toujours recette: l'infectiologue marseillais Didier Raoult.

ERRATUM - Contrairement à ce que nous avons écrit dans une première version de cet article, c'est bien "10% des sondés qui se considèrent encore proches des gilets jaunes", et non pas "10% des Français qui soutiennent encore leur action" comme nous l'avions mis par erreur en titre. Nous vous présentons nos excuses pour cette imprécision.

Jules Pecnard Journaliste BFMTV