BFMTV

Une Super Lune rose pourra être observée dans la nuit de mardi à mercredi 

Une Super lune au dessus de la ville d'Ajaccio en

Une Super lune au dessus de la ville d'Ajaccio en - PASCAL POCHARD-CASABIANCA / AFP

Le phénomène, exceptionnel, est en fait l'illustration du moment exact où le satellite se rapproche le plus de la planète Terre.

C'est une parenthèse astronomique qui devrait être appréciée, alors que les Français entament leur quatrième semaine de confinement. Lors de cette nuit de mardi à mercredi, il sera en effet possible d'observer, à l'œil nu où à l'aide de jumelles ou d'un télescope, la plus grosse pleine lune de l'année 2020. 

Également appelé "Super Lune" ou lune rose, ce phénomène est défini, par la Nasa, comme le moment ou le satellite terrestre, de par son orbite de forme ovale, se rapproche le plus près possible de notre planète, soit ici 363,300 kilomètres. Ce point est appelé le périgée, est est également valable pour les autres astres du système solaire. 

Une Lune rose en réalité orangée 

Le terme Lune rose n'a en réalité que peu à voir avec la teinte que prendra l'objet céleste ces prochaines heures. Il est ici question de saisonnalité et la couleur se réfère en réalité à la couleur des cerisiers, en fleurs à cette période de l'année. Ce soir, la Lune aura en effet une couleur orangée, comme cela a déjà pu être observé par le passé. 

Pour les plus pressés, le phénomène de Super Lune débutera aux alentours de 18h10 mais, en raison du rallongement des jours, ne pourra être réellement observé qu'une fois la nuit totalement tombée. Et ce n'est qu'à 4h35 du matin de manière exacte, pour les plus téméraires, que le périgée sera atteint par le satellite. Pour un spectacle parfait, un ciel dégagé est de vigueur. Cela ne semblerait pas être le cas selon les dernières prévisions de Météo-France

Selon le site L'Internaute, il s'agit de la première Super Lune de l'année 2020, qui en comptera quatre au total. Les prochaines auront lieu les 7 mai, 16 octobre et 15 novembre.

Hugo Septier