BFMTV

Une possible transmission interhumaine du virus H7N9 en Chine

Le virus H7N9 serait transmissible entre humains

Le virus H7N9 serait transmissible entre humains - -

Deux souches virales quasi identiques du H7N9 retrouvées sur un père et sa fille: la preuve que le virus de la grippe aviaire se serait transmis d'homme à homme.

Des chercheurs chinois ont annoncé la première transmission probable d’homme à homme du virus de la grippe aviaire H7N9, dans une étude publiée, mercredi, par la revue médicale British Médical Journal (BMJ).

C’est dans l’est de la Chine que l’on a découvert ce cas. Un homme de 60 ans se rend régulièrement sur un marché aux volailles et contracte le virus H7N9 causant son hospitalisation le 11 mars. Six jours plus tard, sa fille de 32 ans, n’ayant jamais été exposée à des volailles vivantes tombe à son tour malade. Hospitalisée le 28 mars, elle décède le 24 avril d’une défaillance multi viscérale (détérioration rapide des organes vitaux cœur, poumon, reins et foi). Le père décède des mêmes complications le 4 mai.

Les chercheurs du Centre de contrôle des Maladies de la province du Jiangsu ont isolé deux souches virales quasi-identiques, suggérant une transmission du père à sa fille et ce, pour la première fois. Ils reconnaissent par ailleurs que l’infection est restée "limitée et non durable puisqu’il n’y a pas eu d’épidémie à la suite de ces deux cas".

Sur les 43 personnes testées dans l’entourage des deux malades seul un gendre présentait une version atténuée de l’infection.

"La transmission du virus n

Deux chercheurs de l’Ecole d’Hygiène et la médecine Tropicale de Londres, basés à Bangkok révèlent dans un commentaire joint à cet article que "la transmission n’est pas une surprise" mais "ne signifie pas nécessairement que le virus va se transmettre de manière durable entre humains".

La revue américaine Science avait signalé, dans une étude publiée en mai, que la grippe H7N9 pourrait se transmettre entre humains dans certaines circonstances.

Une autre étude, publiée par un groupe de chercheurs de Pékin et Hong-Kong, dans The Lancet, annonce que la grippe H7N9 pourrait faire sa réapparition après l’été.

C.P. avec AFP