BFMTV

Une gigantesque faille apparaît au Groenland

Vue aérienne du Groenland.

Vue aérienne du Groenland. - MARIO TAMA - GETTY IMAGES NORTH AMERICA - AFP

Les scientifiques ont observé une fracture longue de plusieurs kilomètres sur le glacier Petermann, au Groenland. A terme, ils craignent que cette fissure puisse contribuer à faire monter le niveau de la mer.

La vue est impressionnante. Une fissure longue de plusieurs kilomètres sillonne la surface du glacier Petermann, au Groenland. Un chercheur néerlandais, du nom de Stef Lhermitte, a été le premier à repérer la fracture parcourant la couche de glace, grâce à des images satellites. La sagacité du scientifique a été confirmée par les visions captées par l'opération IceBridge pilotée par la NASA. 

De possibles conséquences écologiques

La faille se situe près du centre d'une grande plate-forme flottant sur un glacier. Plus préoccupant, elle prend place non loin d'une autre fissure. Si les deux sillons venaient à se croiser, leur conjonction pourrait provoquer un grand détachement. Il ne s'agirait pas d'une première cependant. Edward J. Markey, président du comité spécial pour l'indépendance énergétique et le réchauffement climatique, cité dans cet article de Paris Match, a expliqué qu'en 2010, "une île représentant quatre fois l'île de Manhattan", s'était détachée de la banquise. 

L'heure est donc à l'étude de cette nouvelle faille du côté de la communauté des savants. L'inquiétude, toutefois, pointe déjà. En effet, le glacier Petermann pourrait s'en trouver profondément changé et la fracture pourrait même contribuer à l'élévation du niveau de la mer. 

R.V.