BFMTV

Tourteau, palourde ou encore requin... L'Homme de Néandertal était aussi pêcheur

Le squelette d'un homme de Néandertal et sa modélisation au musée des Sciences naturelles de Tokyo, au Japon (Photo d'illustration)

Le squelette d'un homme de Néandertal et sa modélisation au musée des Sciences naturelles de Tokyo, au Japon (Photo d'illustration) - Photaro - Wikimedia - CC

Selon une récente étude, l'Homme de Néandertal se nourrissait de fruits de mer et de mammifères marins.

Le mammouth n'était pas le seul met au menu des Néandertaliens, loin de là. Selon une étude de plusieurs chercheurs publiée dans la prestigieuse revue Science, l'Homme de Néandertal exploitait tout comme Homo Sapiens les ressources marines. 

L'équipe internationale de chercheurs, qui s'est rendue au Portugal dans la grotte Figueira Brava, située sur la côte Atlantique, a pu y trouver des restes d'animaux terrestres mais également de crustacés, mollusques, poissons et autres mammifères marins. Un site qui a servi d'abri aux Néandertaliens entre 106.000 et 86.000 ans avant notre ère.

Alimentation riche en acides gras

Palourdes, crabes, cormorans, requin ou anguille, l’Homme de Néandertal était parvenu à subvenir à ses besoins grâce à la mer et s’était même constitué un régime mi-terrestre, mi-maritime, selon les chercheurs de l’étude.

Un mode de vie au climat méditerranéen et une alimentation riche en acides gras, comme l’Oméga 3, qui auraient permis aux Néandertaliens de développer leurs capacités cognitives.

Hugues Garnier