BFMTV
Sciences

Paris, Lille, Strasbourg... Dans plusieurs villes, des records de température sont à prévoir

Paris pourrait battre son record (40,4°C) en atteignant les 42°C. Lille, Rouen, Dijon ou Strasbourg devraient connaître le même sort. Mais le record absolu pour la France (46°C), qui date de juin dernier, ne sera pas atteint.

Dans les Hauts-de-France et en Île-de-France, certaines villes vont redevenir en fournaise. L'épisode caniculaire atteint son maximum ce jeudi 25 juillet. Dès 5 heures du matin, selon Météo France, Paris a battu son record absolu de température minimale avec 26,4°C. Lors de la canicule d'août 2003, cette minimale était de 25,5°C. 

Le mercure devrait dépasser les 40°C sur un grand quart nord-est du pays, avec des pointes locales à 43°C. En moyenne, la journée pourrait être plus chaude que lors des pics les plus élevés d'août 2003. 

42°C à Paris

Paris pourrait battre son record (40,4°C) du 28 juillet 1947 en atteignant les 42°C. D'autres records sont à prévoir, comme à Lille, Rouen, Dijon et Strasbourg, où la température devrait atteindre les 40°C. 

Grâce à la carte interactive ci-dessous, découvrez les villes qui ont battu leur records de température cette semaine en cliquant sur les petites icônes.

Les villes d'Orléans, Reims et Nancy devraient connaître des températures aux alentours de 41°C. À Auxerre, le mercure pourrait atteindre les 43°C. Mais le record absolu pour la France (46°C), qui date de juin dernier et qui a été mesuré à Carpentras, ne sera pas atteint.

Jules Pecnard avec AFP