BFMTV

Face aux crues, Ségolène Royal est "vigilante" mais pas "inquiète"

Ségolène Royal le 31 mai 2016.

Ségolène Royal le 31 mai 2016. - BERTRAND GUAY - AFP

La ministre de l'Environnement Ségolène Royal fait face à une équation particulière avec ces crues: se montrer aussi rassurante que vigilante.

La ministre de l'Environnement Ségolène Royal a assuré ce vendredi ne pas être "inquiète" mais "très vigilante" à propos de la crue de la Seine, soulignant que le niveau atteint était "loin de l'alerte rouge".

"Nous ne sommes pas inquiets mais très vigilants", a déclaré la ministre sur BFMTV. "Il y a une cellule de suivi au ministère qui donne des informations toutes les heures. Là nous sommes à 6,07 m sur Paris. L'alerte rouge, c'est 7,13 m, nous en sommes loin", a-t-elle ajouté. La ministère de l'Environnement a revu ce vendredi à la hausse ses prévisions sur le pic de crue, qui était estimé jeudi à 5,90 m. Elle juge désormais "probable que le niveau se stabilise entre 6,10 et 6,40 m dans la nuit".

"Beaucoup de souffrances"

Météo-France attend encore des pluies ce weekend mais "sans commune mesure" avec celles du weekend dernier. Ségolène Royal a déclaré lors d'un point de presse que "le ruissellement de l'eau a été un peu plus élevé que prévu" et qu'il y avait eu "aussi une défaillance sur une échelle de calcul" pour expliquer la réévaluation à la hausse de la crue de la Seine vendredi.

S'agissant de savoir si Ségolène Royal soutenait l'appel à suspendre les grèves dans ces circonstances, elle a expliqué ne pas vouloir "tout mélanger" mais a souligné qu'il y avait en France actuellement "beaucoup de souffrances, beaucoup de détresse". 

R.V avec AFP