BFMTV

Découverte d'une étoile géante, 1.300 fois plus grosse que le Soleil

Vue d'artiste de l'étoile HR5171 A.

Vue d'artiste de l'étoile HR5171 A. - Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

Cette étoile jaune, située dans la constellation du Centaure, pourrait bien devenir officiellement la plus grosse étoile de notre galaxie.

Le Very Large Telescop (VTLI) a permis de faire une nouvelle découverte au mois de janvier: une étoile jaune 1.300 fois plus grosse que notre soleil. Située à quelque 12.000 années lumières de notre système solaire, dans la constellation du Centaure, elle a été baptisée HR5171 A, comme l'expliquait mercredi le European Southern Observatory.

C'est une équipe de chercheurs internationale menée par un Français, Olivier Chesneau, de l'Observatoire de la Côte-d'Azur à Nice, qui a identifié la taille de la nouvelle étoile: 1.8 milliard de kilomètres de diamètre. Leurs résultats devraient être publiés sous peu dans la revue Astronomy & Astrophysics, selon un blog du Monde.

Ils ont utilisé pour ces études un ensemble de quatre télescopes nommé VLTI, ou Very Large Telescop, de l'observatoire européen austral du Paranal, au Chili.

)

Un diamètre 1.315 fois supérieur à celui du Soleil

Si l'existence de H5171 était connue, sa taille est en revanche bien plus importante qu'attendu. Son diamètre équivaut en effet à 1.315 fois celui du Soleil. Ce qui en fait l'une des dix plus grandes étoiles connues dans notre galaxie. D'après les premières estimations, H5171 serait près d'un million de fois plus brillante que le Soleil, et pourrait être aperçue depuis la Terre à l'oeil nu.

Cette hypergéante jaune serait notamment bien plus grande que Bételgeuse, une hypergéante rouge d'1,2 milliard de kilomètres de diamètre environ.

Comme notre Soleil, il s'agit d'une étoile jaune, autrement dit un astre de taille moyenne, autour de 6.000°C et de couleur jaune vif ou blanc. Jusqu'à aujourd'hui, les scientifiques estimaient que les hypergéantes jaunes ne pouvaient pas dépasser 700 fois la taille du soleil. Selon les premières constatations, une deuxième étoile, inconnue jusqu'àlors, est collée à HR5171 A et tourne autourd'elle en un peu plus de trois ans et demi.

Aurélie Delmas