BFMTV

Cent photos symbolisant l'humanité envoyées dans l'espace

L'une des cent photos choisies pour rejoindre l'espace...

L'une des cent photos choisies pour rejoindre l'espace... - -

Un collectif emmené par un artiste américain s'apprête à expédier cent photos représentant l'humanité en orbite autour de la Terre.

"De toutes les photos prises sur Terre, seriez-vous capable d'en sélectionner 100 pour représenter notre espèce et les accomplissements de l'humanité ?" Vaste challenge. Il s'agit pourtant d'un réel projet, The Last Pictures, imaginé il y a quatre ans par l'artiste et géographe américain Trevor Paglen.

Repéré par The Big Browser, le projet consiste à envoyer le mois prochain dans l'espace cent images, afin de laisser une trace éternelle de l'humanité en orbite, "même bien après la disparition de notre planète".

Des images choisies pour leur esthétisme

Une entreprise à la fois poétique et scientifique, qui a rassemblé autour de l'artiste des chercheurs, des anthropologues, des écrivains ou encore des conservateurs de musée. Certains parmi eux ont eu la lourde tâche de devoir choisir cent photographies parmi les quelques 10.000 images envoyées par des contributeurs au projet.

"Au début, nous pensions ces images comme des archives à valeur historique, mais au fur et à mesure, nous les avons plutôt choisies pour former un film muet. Nous avons finalement pris des décisions esthétiques", raconte Anya Ventura, artiste, au magazine Wired.

Il en résulte des photos d'animaux, d'architecture, de nourriture, des portraits ou encore des scènes de la vie quotidienne, déjà compilées pour la plupart dans un livre publié en septembre.

Enfermées dans une capsule plaqué or

Les chercheurs ont dû ensuite trouver une solution pour que ces photos puissent se conserver durant des milliards d'années après avoir été envoyées en orbite.

-
- © -

La solution a été trouvée en nano-gravant les images sur des disques en silicone, protégés par une capsule en aluminium plaqué or qui sera fixée sur un satellite d'EchoStar.

Après un an d'attente, la capsule doit être expédiée dans l'espace le 20 novembre prochain, depuis la base de Baïkonour, au Kazakhstan, et rejoindra "les quelques 800 engins spatiaux envoyés en orbite depuis 1963 autour de notre planète", explique Trevor Paglen sur son site.

-
- © -

Ce n'est pas la première fois qu'un tel projet est entrepris. Déjà, en 1972, deux plaques métalliques embarquées à bord de sondes spatiales, Pioneer 10 et Pioneer 11, avaient été envoyées dans l'espace.

Dessus avait notamment été gravé un dessin d'un homme et d'une femme nus, ainsi que la position de la Terre dans notre galaxie. Le dernier contact avec les sondes a été établi en mars 2003. Depuis, elles poursuivent leur route dans l'univers.