BFMTV

A leur mort, les dinosaures n'avaient pas fini de grandir

Un dinosaure Cryolophosaurus au musée national de Tokyo en 2009.

Un dinosaure Cryolophosaurus au musée national de Tokyo en 2009. - -

Les dinosaures seraient plus grands que ce que l'on pense. L'étude de leurs fossiles par un paléontologue américain révèle que même adultes, ils continuaient à grandir.

Le tyrannosaure mesurait plus de 12 mètres de long, le brachiosaure plus de 25 mètres. Et si c'était bien plus? C'est ce que sous-entend la découverte d'un paléontologue du Museum of the Rockies à Bozeman dans le Montana, rapporté par la revue scientifique Nature. En analysant les os des dinosaures fossilisés du musée, Jack Horner a découvert que la plupart d'entre eux n'avaient pas fini leur croissance.

De "jeunes" fossiles ont été étudiés par le scientifique américain. Lors de la rencontre de la Société de paléontologie des vertébrés à Los Angeles fin octobre, Jack Horner a expliqué avoir trouvé des couches osseuses externes contenant des canaux où des vaisseaux sanguins auraient pu se loger. Il a aussi trouvé de grands groupes d'ostéocytes, des cellules importantes pour la formation des os.

Les T Rex connus: "Tous encore en croissance"

La surprise, c'est que le chercheur a fait les mêmes découvertes chez les fossiles adultes. Sa conclusion: les dinosaures, même adultes, continuaient de grandir. Une surprise puisque la plupart des animaux cessent de grandir à l'âge adulte.

"C'est un grand et il était indéniablement toujours en train de grandir quand il est mort", raconte Jack Horner à propos d'un allosaure de sa collection, un animal de 13 ans et de 10 mètres de long. Il va même plus loin: "Je pense que tous les spécimens de T Rex retrouvés jusqu'ici étaient encore en croissance."

Pas de croissance infinie

Selon le paléontologue du Museum of the Rockies à Bozeman, en vieillissant, les dinosaures continueraient à grandir mais surtout à s'épaissir. Avec l'âge, s'ils continuent à grandir, les dinosaures devenaient surtout plus massifs.

Couches osseuses serrées et privées d'ostéocytes, vaisseaux sanguins qui ont terminé leur croissance: l'étude montre aussi que les dinosaures avaient bien une fin de croissance. Une bonne nouvelle (dans l'hypothèse où ils reviendraient).