BFMTV

Vosges: des habitants se mobilisent contre la suspension de leur médecin non-vacciné contre le Covid

Médecin généraliste à Charmois-l’Orgueilleux, Gauthier Bein sera contraint de cesser son activité s’il n’accepte pas de se faire vacciner. Ses patients se mobilisent dans l'espoir d'éviter sa suspension.

Il n'y aura bientôt plus de médecin à Charmois-l'Orgueilleux, dans les Vosges. Le seul présent dans un rayon de plusieurs kilomètres, Gauthier Bein, refuse de se faire vacciner contre le Covid-19 et risque donc d'être suspendu, s'inquiètent les habitants de la commune, interrogés par France Bleu.

Pour continuer à exercer, tous les professionnels de santé ont l'obligation de recevoir au moins une injection de vaccin contre le coronavirus avant le mercredi 15 septembre. Or, ce n'est pas le cas du médecin généraliste de Charmois-l'Orgueilleux, installé depuis 37 ans dans la commune.

Rassemblement et pétition

Dans l'espoir de prévenir sa suspension sans salaire, environ 200 personnes se sont mobilisées samedi à Charmois-l'Orgueilleux. Armés de banderoles "sacrifier notre médecin, c'est condamner ses patients" ou "non au départ de notre médecin", ces habitants se sont rassemblées dans l'espoir de garder leur docteur et s'inquiètent de la création d'un nouveau "désert médical".

Une pétition a aussi été lancée sur Change.org, estimant qu'il "est inconcevable de radier un médecin" alors que des "milliers" d'autres communes n'en ont plus en France. Elle a recueilli plus de 320 signatures jusque-là.

Selon France Bleu, le maire de la commune Éric Del Missier a écrit à l'Agence Régionale de Santé dans l'espoir de trouver une solution temporaire pour remplacer le docteur réfractaire. Il n'a pas encore reçu de réponse.

D. R.