BFMTV
Santé

Variole du singe: 2600 cas confirmés en France, 300 de plus en une semaine

Image issue d'un microscope électronique montrant un virion de variole du singe, obtenu d'un échantillon issu de l'épidémie chez des chiens de prairie en 2003

Image issue d'un microscope électronique montrant un virion de variole du singe, obtenu d'un échantillon issu de l'épidémie chez des chiens de prairie en 2003 - Cynthia S. Goldsmith © 2019 AFP

Santé publique France annonce ce mercredi que 2601 cas confirmés de variole du singe ont été recensés dans le pays. Les personnes touchées sont le plus souvent des hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes.

La variole du singe continue de progresser sur le territoire hexagonal. Au 9 août 2022, 2601 cas ont été confirmés par Santé publique France, annonce l'agence dans un bilan publié ce mercredi après-midi, soit 362 cas confirmés de plus en une semaine.

L'écrasante majorité des cas confirmés par Santé publique France sont des adultes de sexe masculin (99%), sauf deux enfants de moins de 15 ans et 23 femmes adultes.

"À ce jour, en France, 95% des cas pour lesquels l'orientation sexuelle est renseignée sont survenus chez des hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes (HSH)", souligne l'agence.

Plus de 50.000 doses de vaccin livrées

Les livraisons de doses de vaccin progressent également. 54.585 doses ont en effet été livrées par l'Agence aux territoires au 9 août. En revanche, il n'est pas précisé le nombre total de doses disponibles dans les stocks.

"Nous avons vacciné plus de 30 000 personnes et le rythme de vaccination s’accélère avec plus de 2 000 vaccinations par jour", indique de son côté François Braun sur RTL ce mercredi matin.

Depuis plusieurs jours, le ministre de la Santé, affirme régulièrement que les autorités sanitaires disposent suffisamment de vaccins pour la "population cible."

L'agence invite les personnes entrant dans les critères d'éligibilité retenus par la HAS à prendre rendez-vous pour se faire vacciner. Il s'agit des "hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes et rapportant des partenaires sexuels multiples", des "personnes trans rapportant des partenaires sexuels multiples", des "travailleurs-ses du sexe", et des "professionnels exerçant dans les lieux de consommation sexuelle".

Ariel Guez