BFMTV

Une femme malade du Covid-19 peut-elle allaiter son bébé?

Selon la Haute autorité de santé, le coronavirus n'est pas une contre-indication pour l'allaitement, même si certaines précautions doivent être prises.

C'est une question que les femmes qui allaitent leur bébé peuvent légitimement se poser. Au cas où elles seraient porteuses du nouveau coronavirus, pourraient-elle transmettre le virus à leur enfant par le biais de leur lait maternel?

Pas de contre-indication

Selon la Haute autorité de santé (HAS), il semblerait que l'allaitement en lui-même ne soit pas contre-indiqué en cas d'infection de la mère. 

"La Société française de néonatalogie (SFN) et le groupe de pathologie infectieuse pédiatrique (GPIP) ne recommandent actuellement pas la séparation mère-enfant et ne contre-indique pas l’allaitement: le nouveau-né sans comorbidité peut rester avec sa mère atteinte du COVID-19", peut-on lire sur le site de la HAS.

Des études ont montré que le virus ne serait pas révélé dans le lait maternel des femmes atteintes du coronavirus. 

Précautions d'hygiène

Toutefois, des précautions doivent être prises pour éviter de contaminer le nourrisson d'une autre manière. Ainsi, il est nécessaire de se laver les mains avant d'allaiter son bébé ou de tirer son lait.

Les composants du tire-lait, le cas échéant, doivent être soigneusement nettoyés après utilisation et, si possible, le biberon ainsi obtenu peut être donné par une tierce personne.

Clarisse Martin