BFMTV

Suicide d'un médecin à l'hôpital Pompidou: un plan d'action bientôt mis en place

Un médecin de 54 ans s'est suicidé sur son lieu de travail, l'hôpital Georges Pompidou, le 17 décembre dernier

Un médecin de 54 ans s'est suicidé sur son lieu de travail, l'hôpital Georges Pompidou, le 17 décembre dernier - AFP

Le directoire de l'Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) a annoncé la mise en place prochainement d'un plan d'action pour "traiter les situations conflictuelles", après le suicide d'un médecin à l'hôpital Georges Pompidou de Paris. 

"Trop de situations de conflits interpersonnels s'enveniment à l'hôpital et nuisent durablement à la qualité des soins et à la qualité de vie au travail", écrit dans un communiqué l'organe de concertation chargé d'appuyer et de conseiller le directeur général de l'AP-HP, Martin Hisch.

"Prévenir et traiter" les situations conflictuelles

Ce plan dont la date de mise en place n'est pas déterminée, mais qui devrait intervenir "le plus rapidement possible", précise l'AP-HP, vise "d'une part à prévenir et d'autre part à traiter plus efficacement et plus rapidement ces situations".

Le 17 décembre dernier, un cardiologue de 54 ans s'est défenestré à l'hôpital Georges Pompidou, son lieu de travail. Une enquête préliminaire pour "harcèlement moral" a été ouverte

la rédaction avec AFP