BFMTV

Repas de Noël: intoxication probable d'une cinquantaine de lycéens à Poitiers

BFMTV

Une cinquantaine de lycéens de Poitiers ont été pris de troubles digestifs après un repas de Noël mardi, entraînant le déclenchement d'une enquête de l'Agence régionale de Santé (ARS) sur cette probable intoxication alimentaire, a-t-on appris auprès du lycée et du Samu.

Les troubles digestifs ont débuté dans la soirée de mardi lorsque des élèves internes du lycée Louis Armand de Poitiers ont commencé à vomir. Certains ont été brièvement hospitalisés, d'autres sont rentrés chez eux mercredi matin tandis que la grande majorité a repris les cours.

"A midi il y avait le repas de Noël, l'après-midi on était tous un peu fatigués, et le soir il y en a qui ont commencé à vomir. Moi hier soir, j'ai commencé à avoir mal au ventre et ce matin encore. Ca m'a réveillé plusieurs fois, presque toutes les heures", a témoigné Rémi, 15 ans, interne au lycée, auprès d'une correspondante de l'AFP.

Sa mère, Marie-Hélène, venue le chercher, a expliqué avoir reçu un message de son fils "disant qu'il y avait les pompiers au lycée, et que apparemment il y avait eu une intoxication alimentaire". "On m'a dit de surveiller, de donner des médicaments pour les douleurs de ventre, mais je ne suis pas trop inquiète", a-t-elle ajouté.

Sur les 1.500 élèves que compte le lycée, 300 sont internes et entre 50 et 60 ont été victimes de ces troubles dans la nuit.

"On a fait venir l'infirmière du lycée qui a pris en charge dès 20H30 les élèves qui se plaignaient de ces troubles digestifs assez violents", a indiqué le proviseur, Bernard Soulignac qui a passé la nuit à l'internat "pour en assurer le bon fonctionnement".

Selon un responsable du Samu, encore sur place mercredi matin, l'Agence régionale de santé (ARS) devait analyser les plats témoins pour connaître l'origine de cette intoxication.